*
Connect with us

Actualités

Les Raptors sombrent totalement et Philly s’offre un Game 7 : Match immanquable d’avance dimanche soir !

Source photo :

Après la terrible déculottée infligée lors du Game 5, beaucoup voyaient les 76ers s’effondrer même à domicile. Mais entre leur énergie déployée ce soir et la maladresse catastrophique des Raptors, ils auront su relever la tête et faire renaitre tous les espoirs placés par leurs fans.

Une nouvelle fois, Joel Embiid ne semble pas dans son assiette, le pivot semblant trainer sa grande carcasse avec difficulté. Pourtant, sa routine d’échauffement à base de visionnage de Dragon Ball semblait bonne. Bon, le pivot matait Dragon Ball GT plus précisément, c’est peut-être pour ça aussi… Hormis ça, les 76ers rentrent bien dans leur match, notamment Jimmy Butler qui prend les rênes de l’attaque et score sur 3 possessions d’affilée. Tobias Harris règle lui aussi la mire, notamment à 3-points, et Philly crée un premier écart au tableau d’affichage. Pascal Siakam se charge de leur répondre en sortie de temps-mort, avec une belle domination dans la peinture, bien aidé par des 76ers qui se mettent à cafouiller leur basket, perdant 3 fois la balle sur un cours lap de temps. Brett Brown envoie sa seconde escouade, et elle répond directement présente, à l’image de Mike Scott qui artille à distance et James Ennis. A noter l’EXCELLENT début de match de Ben Simmons. Très critiqué ces derniers temps, l’Australien est hyperactif en défense en plus de parfaitement driver en attaque, se créant de belles opportunités sous le cercle tout en alimentant ses coéquipiers. 8 points pour lui déjà, en plus de 5 assists.

Kawhi Leonard est en forme également, mais les Raptors accusent le coup lors de son passage sur le banc, manquant plusieurs tirs ouverts. Une aubaine pour Philly, qui vient inscrire plusieurs tirs primés par l’intermédiaire de JJ Redick et Mike Scott : 6/10 à 3-points pour les 76ers, qui mènent donc de 17 points ! Heureusement pour Toronto, Kawhi revient sur le terrain et voilà que la tendance s’inverse totalement. L’ailier est percutant sur contre-attaque et glisse aussi de bons ballons à Ibaka et Siakam, en plus de totalement fermer l’accès au cercle de son côté. Sans Jimmy Butler, l’attaque des Sixers déraille et n’inscrit aucun point pendant 3 minutes, lâchant un vilain run de 12-0 aux Raptors : +7 seulement désormais ! Brett Brown tarde à réagir mais relance enfin Jimmy Buckets, et ça va leur faire un bien immense. Jumpshots à mi-distance, pénétrations conclues d’un layup ou d’une passe décisive, il est tout simplement omniprésent !  Toronto continue de manquer des tirs TOTALEMENT ouverts : tant mieux pour les 76ers, mais attention au moment où ça va rentrer… Mais grâce une nouvelle fois à Butler (19 points) qui vient inscrire un dernier panier sur contre-attaque, Philly compte tout de même 15 points d’avance à la mi-temps : 43-58 !

De retour sur le parquet, Butler et Simmons continuent à diriger l’attaque de leur équipe avec succès, mais en face les Raptors trouvent ENFIN un peu d’adresse dans le tir extérieur, par Siakam puis Lowry et Green, discrets jusqu’ici. Siakam et Leonard continuent à se montrer dangereux, mais à chaque début de comeback les 76ers remettent la machine en route. Embiid rentre un tir avec la faute et harangue la faute, avant que Ben Simmons n’envoie une claquette dunk et Mike Scott ne rentre un nouveau tir du corner : retour à +17 ! Un écart qui va même grimper malgré l’absence de Jimmy Butler sur le terrain. Ben Simmons continue sa masterclass des deux côtés du terrain, avec une grosse activité sur Kawhi et des jolis drives menés jusqu’au cercle. Joel Embiid retrouve quelques couleurs en seconde mi-temps, avec une présence physique qui se fait déjà un peu plus ressentir, même s’il a encore trop tendance à rester derrière l’arc. Au moins il rentrera un tir primé pour donner 20 points d’avance aux siens (67-87).

A vrai dire, le dernier acte n’a présenté que peu d’intérêt. Malgré quelques actions de Lowry ou Leonard, le manque de précision au shoot des Raptors les a plombé jusqu’au bout. A noter que contrairement à d’habitude, les titulaires ont joué l’intégralité du dernier quart, alors que l’écart était toujours aux alentours des +20… Curieux choix quand on sait qu’une blessure arrive toujours sans prévenir.

C’était leur objectif et ils l’ont fait : les 76ers se rattrapent de leur dernier non-match et s’offrent donc un Game 7 à la Scotiabank Arena ! Concentrés et appliqués pendant 48 minutes,, ils auront eu droit à un gros coup de pouce des Raptors, absolument catastrophiques ce soir… Attention cependant, ça ne shootera probablement pas à 22% à 3-points lors du Game 7. Dans tous les cas, tout se décidera dimanche soir pour un match qui s’annonce sous haute tension !

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités