Connect with us

Actualités

Les haters, source de motivation pour DeMarcus Cousins

Source photo : Clutch points
DeMarcus Cousin est désormais un joueur des Warriors (oui, p*tain, il va falloir s’y faire) en signant un contrat d’un an pour la mid-level exception soit 5.6 millions de dollars alors qu’il aurait pu prétendre à bien plus, c’est peu de le dire. Toutefois, DMC à une belle opportunité de gagner un premier titre et jouer les playoffs pour la 1ère fois de sa carrière. Mais pour l’heure son objectif est de se remettre complètement de sa blessure au tendon d’Achille qui l’a éloigné des terrains depuis le mois de janvier dernier.

Le 26 janvier 2018, le nouveau big-men des champions en titre s’est déchiré le tendon d’Achille lors d’un match contre les Houston Rockets. Une immense déception tant le joueur brillait aussi bien individuellement que collectivement, les Pelicans squattant la 6ème place à l’Ouest. Les stats de DerMarcus avant sa blessure ? 25.4 pts, 12.9 rbds agrémenté de plus de 5 passes de moyenne. Pendant le match, il avait déjà obtenu son triple-double avec 15 pts, 13 rbds et 11 pds. C’est pour dire à quel point le pivot est monstrueux. On connaît tous la suite, à l’issue de la saison, DMC a finalement posé ses valises en Californie pour former une UltraSuper Team. Invité à s’exprimé dans le cadre de l’annuel « Media Day« , Cousins a pu nous en apprendre davantage sur son état de santé :

« Je me sens déjà mieux qu’il y a sept mois. Vous savez c’était un coup dur. Mais maintenant je suis dans un meilleur endroit et, physiquement je me sens de mieux en mieux. Pour l’instant je n’ai pas eu de pépins, je me sens plus fort. Je me remets progressivement et je me sens à nouveau comme un athlète »

Certains fans ou experts peuvent penser, à raison, que le pivot ne retrouvera pas son niveau stratosphérique qui était le sien avant sa blessure. Le doute est légitime, beaucoup de joueurs n’ont pas su retrouver leurs sensations après une telle épreuve. Cousins, lui, en a strictement rien à foutre, et voit ces critiques comme une source de motivation, une pression dont il se nourrit. Voici ce qu’il répond lorsqu’on lui demande quel est sa plus grande inspiration :

« Les Haters. C’est tout ce dont j’ai besoin. Je me nourris de ça, j’adore. »

Ces fameux Haters sont omniprésents, c’est un facteur auquel il faut faire face pour chaque joueur, tous sports confondus. Toutefois, énormément d’interrogations subsistent autour du cas DeMarcus Cousins. Comment va t’il s’intégrer dans un équipe déjà bien huilé ? Quel sera son rôle ? En tout cas, mentalement, DMC est prêt à en découdre et se faire une place dans le cinq majeur  :

« Je suis sérieusement comme un fou en ce moment, je pense que vous allez voir un nouveau DeMarcus Cousins sur les parquets, les gars. Je suis impatient de montrer tout le travail que j’ai effectué. Je pense que vous le verrez quand je serai de nouveau sur les parquets »

C’est toujours cool de constater l’état d’esprit positif du pivot. On à hâte de le voir sous ses nouvelles couleurs. Avec lui, les Warriors risquent, une nouvelle fois, d’éclater toute la NBA. En espérant qu’il reste en bonne santé et s’intègre efficacement dans le starting five. Pour rappel, la NBA reprend ses droits le 16 octobre. Fire !
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités