*
Connect with us

Actualités

Les Bucks ne blaguent plus : Jrue Holiday et Bogdan Bogdanovic viennent épauler Giannis dans le Wisconsin !

Source de l'image : Jonathan Bachman/Getty Images.

Milwaukee a envoyé un sacré message à ses différents concurrents mais aussi à Giannis Antetokounmpo la nuit dernière. Avec les arrivées de Jrue Holiday et Bogdan Bogdanovic, entraînant une refonte complète de l’effectif, la franchise du Wisconsin se donne les moyens de gagner dès cette saison et espère pouvoir conserver son crack en l’entourant au mieux.

À la suite de l’ouverture officielle du marché des transferts, nous venons de vivre une soirée et une nuit très agitée ! Les Milwaukee Bucks ont été l’un des acteurs majeurs de ces dernières heures mouvementées avec plusieurs mouvements réalisés pour accompagner au mieux Giannis Antetokounmpo. Le general manager Jon Horst et ses équipes ont frappé fort cette nuit avec les arrivées couplées de Jrue Holiday et Bogdan Bogdanovic, deux renforts bienvenus pour enfin passer un cap en Playoffs après une nouvelle déception dans la bulle organisée à Orlando (élimination en demi-finale de conférence face au Heat 4-1).

Premier mouvement : l’annonce de l’arrivée de Jrue Holiday

On savait les Bucks sur la piste de Jrue Holiday ces dernières semaines, tout comme de très nombreuses franchises tutoyant les sommets de la NBA ces derniers mois. C’est Shams Charania de The Athletic qui nous réveille tous vers 5h30 en annonçant l’arrivée de l’arrière des New Orleans Pelicans dans le Wisconsin en échange d’Eric Bledsoe et George Hill. Le jeune insider et son compère Adrian Wojnarowski compléteront par la suite en expliquant que la Nouvelle-Orléans complétera sa panoplie de choix de Draft en recevant trois nouveaux premiers tours et effectuera également des échanges de choix à l’avenir avec les Bucks pour compenser ce départ.

Second mouvement majeur de la nuit : le sign-and-trade de Bogdan Bogdanovic

Un peu plus d’une heure trente après la première alerte, une seconde grosse annonce est intervenue. Cette fois-ci c’est Adrian Wojnarowski d’ESPN qui a devancé son cadet en faisant part de l’arrivée de Bogdan Bogdanovic à Milwaukee. L’arrière des Sacramento Kings atterrit dans le Wisconsin aux côtés de son coéquipier Justin James à la suite d’un sign-and-trade négocié et envoyant en retour Donte DiVincenzo, Ersan Ilyasova et DJ Wilson à Sacto.

Deux renforts de poids mais un effectif moins complet qu’auparavant pour les Bucks

En la personne de Jrue Holiday, Milwaukee s’offre un meneur/arrière gestionnaire, excellent défenseur reconnu et apprécié par l’ensemble de la NBA mais dont l’impact est sans doute encore sous-estimé. À 30 ans et au sortir d’un exercice très juste conclu avec des moyennes de 19,1 points, 4,8 rebonds et 6,7 passes, JHolla est au top physiquement et prêt à enfin contribuer au sein d’une équipe luttant pour le titre. De son côté, le versatile Bogdan Bogdanovic (28 ans) va apporter de la créativité balle en main et sa maîtrise du tir à trois points (neuf tentatives à 37,2% de réussite la saison dernière), que ce soit s’il est placé dans le cinq ou alors en sortie de banc. Tournant à 15,1 points, 3,4 rebonds et 3,4 passes en 29 minutes de jeu la saison passée, le Serbe se révélera sans doute être l’électron libre de l’attaque des Bucks. Justin James obtiendra lui potentiellement quelques minutes en sortie de banc selon l’effectif que Mike Budenholzer aura sous la main à l’entame de l’exercice 2020-2021.

Cependant, ces deux arrivées de poids riment également avec un certain pillage de l’effectif à rallonge jusqu’alors détenu par les Bucks. En dehors de l’inévitable Giannis Antetokounmpo et son frère Thanasis, ainsi que son lieutenant All-Star Khris Middleton, l’unique membre restant de l’ancien roster pour l’instant se nomme Brook Lopez (son frère Robin ayant opt-out hier). Avec les départs de Eric Bledsoe, George Hill et Donte DiVincenzo, Milwaukee perd ses trois options majeures à la mène la saison passée et un gros potentiel concernant le dernier cité. Ersan Ilyasova et DJ Wilson étaient eux deux options de moins en moins utilisées sur les ailes et surtout au poste d’ailier-fort par coach Bud. Désormais, le principal défi va donc être d’entourer un mieux les cinq gros salaires de l’effectif (plus de 110 millions de dollars pour Antetokounmpo, Middleton, Lopez et les deux arrivants en 2020-2021) sans perdre en compétitivité. Il sera difficile d’avoir un banc aussi large et complet que la saison passée mais il faudra malgré tout réussir à attirer quelques vétérans et roles players prêts à aider contre un petit chèque.

La ligne directrice des Milwaukee Bucks semble très claire : fini de performer en saison régulière pour ensuite ne pas réussir à passer un cap lors des playoffs. Désormais, on veut gagner le titre au plus vite et prouver à un Giannis Antetokounmpo agent libre dans un an qu’on fait tout ce qui est possible pour l’entourer au mieux. Les prochaines semaines et prochains jours vont désormais être décisifs pour compléter au maximum un effectif encore bien maigre et ceci avec des moyens réduits (il ne faudra pas dépasser 138 millions de dollars en salaire en 2020-2021). Encore un casse-tête pour le GM Jon Horst et son équipe !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités