Le shoot de la nuit : Nicolas Batum a le sang glacé pour planter le shoot de la gagne dans la dernière minute, on veut la même en équipe de France
*
Connect with us

Actualités

Le shoot de la nuit : Nicolas Batum a le sang glacé pour planter le shoot de la gagne dans la dernière minute, on veut la même en équipe de France

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une dizaine de matchs se jouaient et il n’y a qu’un seul joueur qui a planté le shoot de la gagne à quelques secondes de la fin, il s’agit de Nicolas Batum. Une action qui fait plaisir et symbolique du match entre Los Angeles et Washington. Une fois de plus, le frenchy a prouvé ses qualités dans les fins de match.

Il n’y a pas vraiment de go to guy chez les Clippers en l’absence de Kawhi Leonard et Paul George. Bien sûr, Reggie Jackson mène la barque mais si la franchise californienne s’en sort, c’est uniquement grâce à son collectif. Avec toutes les blessures, qui aurait pu croire que Los Angeles possèderait un bilan positif avec leurs deux superstars sur le flanc ? Pour s’occuper du scoring, Reggie Jackson a pris ses responsabilités avec 31 points et Marcus Morris termine à 27 points. Nicolas Batum n’a mis « que » 8 points mais a inscrit le panier le plus important de la soirée. Il reste une trentaine de secondes à jouer, Reggie Jackson profite d’une défense pas en place et tente une percée. La prise à 2 provoquée vient produire un énorme décalage et les Clippers jouent bien le coup en voyant Nicolas Batum complètement seul grâce à une belle extra passe de Terrence Mann. C’est un cadeau pour un shooteur de sa trempe  (40.4% cette saison à 3 points) et ce shoot permettra de faire la différence et remporter le match.

Si l’occasion se répète lors des prochaines compétitions internationales, on espère que Batum n’hésitera pas à shooter dans les moments chauds. 8.5 points par match mais un apport bien supérieur à ces chiffres, on croise les doigts pour que Paul George et Kawhi Leonard reviennent pour les playoffs, histoire de foutre le bordel dans une post-season qui s’annonce déjà explosive.

La vidéo de la nuit : Victor Wembanyama lâche le double contre de l’année, Rudy Gobert a du souci à se faire

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités