Connect with us

Actualités

La touchante lettre de Kenyon Martin à son fils : « Montre au monde ce que je sais déjà. »

C’est un kiff du fan de basket et plus particulièrement les plus vieux. Voir les nouvelles générations en NBA, après avoir connu les darons. Kenyon Martin a tenu à encourager son fils publiquement, à travers une lettre ouverte pour le moins touchante.

Si vous étiez fans de la conférence est dans les années 2000, il était impossible de n’avoir pas vibrer sous les tomars de Keynon Martin. Arrivé en 2001, comme un certain Jason Kidd, les deux lascars domineront le début de la décennie des années 2000 à l’est avant d’être détrôné par Detroit. Les Pistons sont reconnus comme une équipe phare mais à l’époque, ils se font laver et même sweeper par les Nets en playoffs. Kerry Kittles, Richard Jefferson, Jason Kidd, Jason Collins : cette équipe aura finalement échoué deux fois en finale. Toujours est-il que les alley-oops entre Kidd et Kenyon Martin ont bercé l’enfance de beaucoup. Maintenant, c’est au fiston Martin de se montrer l’étendu de son talent :

« Cher KJ,

Par où je commence?

Je vais commencer par dire à quel point je suis fier de toi.

Il y a vingt ans, j’étais sur la scène de la draft, et maintenant c’est ton moment !

Le travail que t’as consacré à la réalisation de ton RÊVE a été sans égal.

Cela a été merveilleux de te voir grandir pour en arriver là.

Le jour est venu!

On dirait que c’était hier que j’ai posé les yeux sur toi. Mon premier né. Mon fils.

De te voir plonger dans la piscine à atteindre ton but, j’étais émerveillé à l’époque et encore plus maintenant.

Tu avais un rêve et tu l’as suivi – maintenant ce rêve est devenu réalité.

Tu es une personne extraordinaire.

Allez montre au monde ce que je sais déjà.

Tu es né et construit pour ça.

Le voyage commence maintenant.

Ne laisse rien ni personne se mettre en travers de ton chemin vers la GRANDEUR.

JE T’AIME.

Je suis fier de toi.

Je continuerai d’être ton plus grand fan.

C’est le moment !!!

Love,

Papa.

Quand on connait le personnage sauvage qu’était Kenyon Martin, c’est avec le sourire en coin qu’on lit son magnifique message à son fils. Loin est la draft 2001, quand il est choisi en première position par les Nets. Son fils n’a pas le même réputation que son papa. Né la même année que sa draft, Kenyon Martin Jr a joué avec le fils de Scottie Pippen et Cassius Stanley dans… l’actuelle école de Bronny James. Après Sierra Canyon, il s’envole à la IMG Academy (il devait jouer initialement à Vanderbilt) pour finalement se présenter à la draft cette année. Il a été sélectionné en 52ème choix par Sacramento avant d’être envoyé à Houston. Si les Rockets dégagent vraiment Russ et James, KJ pourrait avoir une petite chance grâce à ses qualités athlétiques naturelles ainsi qu’un bon petit shoot. À seulement 19 ans, on espère qu’il pourra se développer pour devenir un bon joueur.

Et dire que dans quelques années, ce sont peut être les fils de Shaq et Lebron qui débarqueront en NBA. La vie est donc vraiment un éternel recommencement. Passer derrière son papa n’est jamais un exercice facile, surtout quand il a été All-Star. On le surveillera de très près !

La bizarrerie de la communication en 2020 : Lebron James remercie Danny Green et Quinn Cook

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités