*
Connect with us

Actualités

La NBA réagit au procès de Derek Chauvin : le chemin est encore long à parcourir

Source image : AFP

Il y a presque un an, George Floyd décédait à Minneapolis suite à un étouffement perpétué par Derek Chauvin, à l’époque policier. Hier, la décision des jurés a été rendue dans son procès, et Derek Chauvin a été reconnu coupable de 3 chefs d’accusation, dont celui de meurtre. Une avancée importante saluée par toute la planète.

« I can’t breath ». Ces trois mots prononcés pendant 9 minutes sans discontinuer le 25 mai 2020 hante encore la tête de millions de personnes. Ces trois mots qui auront été nécessaire pour faire avancer une question essentielle aux Etats-Unis. Le racisme sous-jacent, sournois, mais qui existe bel et bien et impacte le quotidien de millions d’afro-américains. La mort de George Floyd aura été le point de départ du plus grand mouvement de lutte contre le racisme depuis plusieurs dizaines d’années. Le peuple dans la rue pour manifester, le slogan « Black Lives Matter » repris partout, dans le sport, dans la politique, dans les services, dans la culture. La mort de George Floyd a été le déclencheur nécessaire pour des personnes qui n’en peuvent plus de se taire.

Et hier a eu lieu l’acte II. Celui de la confirmation. Celui que tout ceux qui ont lutté pour que ces agressions ne se reproduisent attendaient. Celui qui confirmait que tous ces efforts n’ont pas été en vain. Que les systèmes politiques et judiciaires ont enfin compris l’urgence de la situation. Hier s’est tenu le procès de Derek Chauvin, ce policier devenu célèbre pour avoir posé son genou sur le cou de George Floyd pendant plus de 9 minutes, l’empêchant de respirer. Le procès et les jurés ont rendu leur verdict. Les revendications ont bien été entendues. Derek Chauvin a été reconnu coupable de meurtre au deuxième et troisième degré et d’homicide involontaire, par le jury, au terme de deux jours de délibération à huis clos.

Une décision saluée autour du monde. En NBA, l’annonce a été accueilli avec beaucoup de soulagement. De nombreux sportifs, de LeBron James à Naomi Osaka en passant par Patrick Mahomes, ont applaudi le verdict. La franchise des Minnesota Timberwolves, particulièrement touchée par la mort de George Floyd (tué dans son Etat) a réagi par le biais d’un communiqué de presse :

« Il y a un an, George Floyd était assassiné, causant un traumatisme et une peine inimaginable pour sa famille, la communauté de Minneapolis, et les communautés à travers tout le pays. Nos pensées les plus profondes sont avec la famille Floyd depuis cette tragédie injuste. A travers notre histoire, les inégalités sociales et raciales se sont enracinées dans notre société. Nous avons l’espoir que la décision d’aujourd’hui servira de pas en avant, mais elle n’efface pas la souffrance physique et émotionnelle qui continue dans un environnement où le racisme systémique existe »

La décision du jury dans le procès de George Floyd a ému toute la planète, et également le monde NBA. Mais cette réaction des athlètes et des franchises n’occultent pas le réel problème lié à l’affaire George Floyd. A quand la fin du racisme aux Etats-Unis, et quand est-ce que les personnes afro-américaines pourront enfin se sentir en sécurité sur le territoire de l’oncle Sam ?

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités