*
Connect with us

Actualités

La belle histoire du jour : Pascal Siakam, premier joueur passé par la G-League à être sélectionné pour disputer le All-Star Game NBA en tant que starter !

Source de l'image : PC.

Le chemin parcouru par Pascal Siakam est long et sinueux mais le mène à être aujourd’hui l’une des plus grandes stars de la NBA. Sa sélection au match du All-star weekend est la juste récompense de son travail et de son parcours hors du commun.

Pascal Siakam est en pleine ascension et on ne sait pas où le jeune homme va bien pouvoir s’arrêter. Le natif de Douala vient de rendre tout le Cameroun fier en rejoignant son compatriote et ami Joël Embiid au sein du gratin de la NBA. Cette sélection dans le cinq de départ de la conférence Est pour participer au match des étoiles du All-Star weekend 2020 consacre réellement un joueur n’ayant cessé de surprendre depuis son arrivée en Amérique. Après avoir été repéré par Luc Mbah a Moute lors de l’un de ses camps au Cameroun en 2011, le jeune Siakam se voit être invité au camp « Basketball Without Borders » se tenant à Johannesburg en Afrique du Sud. Là aussi impressionnant, l’ailier tape dans l’oeil d’un certain Masai Ujiri pour sa grande énergie et son niveau athlétique. Direction les États-Unis et l’équipe de l’université des Aggies de New Mexico State pour lesquels il évolue entre 2014 et 2016. Après un exercice très abouti, le Camerounais se présente à la draft 2016 et est choisi en 27e position par les Toronto Raptors du même Ujiri. C’est ici que commence sa grande aventure professionnelle. Après une première Summer League intéressante, Siakam va passer la saison 2016-2017 à alterner entre le groupe NBA (15 minutes, 5 points et 3 rebonds de moyenne en 55 matchs joués) et la franchise affiliée des Raptors en G-League, les Raptors 905. Cette expérience lui permettra de développer sa palette offensive et son physique mais aussi de se forger mentalement.

En 2017-2018, Dwane Casey lui accorde sa confiance et l’incorpore à la rotation d’une équipe finissant première de la conférence Est. Siakam tourne lui à plus de 7 points et 4 rebonds en 20 minutes de jeu. Pour autant, la réelle explosion du joyau africain reste liée à Nick Nurse. Ce dernier va propulser l’ailier très athlétique dans le cinq majeur de la franchise après le départ de DeMar DeRozan et l’arrivée de Kawhi Leonard au cours de l’été 2018. Siakam sera l’une des pièces majeures de la très belle phase de saison régulière réalisée (16,93 points, 6,86 rebonds et 3,10 passes en 31 minutes de jeu en moyenne) et de la conquête du titre NBA face aux Golden State Warriors au terme d’une excitante campagne de playoffs. Sa superbe progression et la hausse de son impact seront d’ailleurs récompensées par le titre de Most Improved Player de la saison 2018-2019.  Après le rapide départ de Kawhi Leonard, Siakam se retrouve propulsé franchise player des Raptors et ne semble pas déboussolé par ce nouveau rôle, menant avec brio une équipe actuellement troisième de la conférence Est en tournant à 23,5 points, 7,7 rebonds et 3,5 passes de moyenne. Avec cette sélection au All-Star Game, l’ailier de 25 ans rentre dans l’histoire en devenant le premier joueur à être passé par la fameuse G-League à obtenir cette distinction très réputée. Le premier mais sans doute pas le dernier au vu de l’éclosion multiple de talents dans l’antichambre de la célèbre NBA…

Pascal Siakam est un joueur très apprécié dans la ligue, que ce soit pour son histoire touchante, encore remise au goût du jour la nuit dernière, ou pour sa constante progression depuis son arrivée sur les parquets américains. En février prochain, « Spicy P » pourra s’éclater au côté de joueurs qu’il rêvait de rejoindre il y a encore deux ans de cela. Une success story comme la NBA sait si bien nous en proposer !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités