Connect with us

Actualités

La banque va sauter à Milwaukee : les Bucks prêts à oublier la luxury tax pour entourer Giannis Antetokounmpo

Après l’échec retentissant de ces playoffs 2020, l’heure était aux règlements de compte au sein de la franchise des Bucks. Aucune panique, le Greek Freak ne compte pas quitter le Wisconsin (enfin pour l’instant) mais la pression est d’ores et déjà sur le front-office qui compte bien sortir le chéquier.

Depuis le début de cette bulle, nombreux ont commencé à émettre des inquiétudes sur les Bucks. Loin de leur dynamique de saison régulière, les hommes de Mike Budenholzer ne sont parvenus à aucun moment à retrouver le momentum qui leur avait permis de rouler sur la ligue d’octobre à mars. Ainsi, face au Miami Heat, leur bête noire, tous les espoirs d’une saison se sont envolés. La faute à un Heat mené d’une main de maître par un Spoelstra qui n’a même pas du s’employer face à l’inertie de Mike Budenholzer. Sans aucune solution face au plan anti-Giannis et à des gâchettes en feu à 3-points, Milwaukee s’est inclinée sur le lourd score de 4-1. Pour une équipe attendue minimum en Finals, le gentleman’s sweep a dû mal à passer. Après cette défaite en demi-finale de conférence, les rumeurs autour de l’avenir du Grec sont allées bon train. Encore plus lorsque Giannis a arrêté de suivre tous ses coéquipiers sur les réseaux. Heureusement pour les fans des Bucks, le Woj nous a rapporté quelques informations sur les coulisses d’une entrevue déterminante entre le camp de Giannis et la franchise.

Selon les informations de ce bon vieux Woj, ce vendredi, Giannis Antetokounmpo, son agent et le propriétaire des Bucks, Marc Lasry aurait déjeuné et discuté de l’avenir de l’équipe durant près de 3 heures. Bien déterminé à garder sa superstar, le propriétaire aurait assuré que la luxury tax n’est absolument pas un souci et que le front-office ferait tout en son pouvoir pour l’entourer du mieux possible. En effet, la saison 2020-2021 s’annonce déterminant pour le petit marché que représente Milwaukee. Éligible à un giga-méga contrat de près de 250 millions de dollars (les chiffres pourraient varier avec la situation exceptionnelle que subit la NBA). Pourtant, malgré tous les bons arguments que les Bucks peuvent avancer, un nouvel échec en playoffs serait fatal pour l’avenir des Bucks. C’est pourquoi, la free agency qui se profile risque d’être mouvementé du coté du Wisconsin. Des rumeurs évoquent même un éventuel transfert d’Eric Bledsoe qui continue encore et encore de décevoir lors de la postseason.

Après cette débâcle, la pression est dorénavant sur le front office des Bucks qui devra tacher d’entourer au mieux son joyau. Giannis peut être rassuré, Marc Lasry ne compte pas lésiner sur les moyens s’il le faut. En passant, il faudrait aussi rappeler à Budenholzer d’adapter ses rotations en playoffs, petit conseil.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités