Klay Thompson retrouve enfin son adresse au tir : l'exigence de Killa Klay finit par payer
*
Connect with us

Actualités

Klay Thompson retrouve enfin son adresse au tir : l’exigence de Killa Klay finit par payer

Source Photo : AP Photo

Il y a à peine deux mois, Klay Thompson faisait son retour sur les parquets après deux saisons blanches. L’univers entier était prêt à être patient pour que son retour se fasse progressivement, mais lui, n’a pas décidé d’attendre.

Klay rongeait son frein en silence pendant deux ans. Deux longues années, une blessure inoubliable et douloureuses en Finales NBA pour le dernier match à l’Oracle Arena. La date de son retour était marquée d’une pierre blanche. S’il a rapidement montré qu’il avait les jambes, il a toujours un rythme et un niveau de jeu à rattraper. Et aujourd’hui, tout s’est peut-être arrangé pour lui. Contre les Bucks et alors que son pote Steph Curry était dans un tout petit soir, le second Splash Bro a illuminé la soirée. Klay Thompson a inscrit 38 points. 38 points très propres : à 15/24 au tir et à 8/14 à trois points. Pour détailler encore plus son adresse, il a claqué un 8/12 en catch and shoot, son exercice préférentiel, et 11/18 en tirs contestés. Le tout accompagné de 6 rebonds et 5 passes décisives.

Comme on pouvait s’en douter, le Chase Center, (et même tout San Francisco) a chaudement acclamé Klay Thompson, le héros des Warriors ce soir. L’arrière était très dur avec lui-même lors des derniers matchs. Avant le match contre Milwaukee, il était sur une moyenne de 34% au tir et 23% à trois points sur les quatre derniers matchs. Trop insuffisant pour un compétiteur de la carrure de Klay Thompson. Vous en voulez la preuve ? Même après avoir planté 38 points, face aux champions en titre, en mettant fin à sa mauvaise série, la joie d’enfin passer à autre chose est vite passé derrière le petit regret de ne pas avoir scoré encore plus ce même soir.

« Tout le monde fait tout un plat de mes performances au shoot. Je ne suis pas content de la manière dont je tournais, mais je sais qu’il y a des nuits comme ça. J’ai fait trop de grandes choses que les joueurs n’ont jamais faites pour douter de moi. (…) J’avais hâte d’avoir une soirée comme celle-ci. C’est un gros boost pour ma confiance. Mais je voulais vraiment mettre 40 points. 38 c’est bien, mais 40, c’est mieux. Peu importe. C’était une soirée amusante à la maison. »

On voit que le mec a traversé de sacrées épreuves. Entre ses titres, les belles années des Warriors et ses blessures qui l’ont éloignés pendant deux ans, Klay Thompson sait prendre du recul. Mais désormais, le Splash Bro est sur la bonne voie pour redevenir opérationnel à l’approche des playoffs. Golden State a déjà une étiquette de favori entre son jeu grâce à son expérience mais aussi sa jeunesse qui apporte de nouvelles choses (Jordan Poole, Andrew Wiggins…). S’ajoute alors à cela le processus de réadaptation de Killa Klay très rapide. À peine revenu, il avait déjà montré qu’il n’était pas là pour plaisanter, et après une crise au shoot passagère, il est de retour au sommet de son art. De quoi retrouver les Warriors inquiétants de la deuxième partie des 2010’s.

Klay Thompson est-il reparti pour tout casser ? Les Splash Bros en forme, James Wiseman de retour de blessure et déjà intéressant, Andrew Wiggins qui endosse un statut de All-Star, le retour de Draymond Green qui se précise pour stabiliser ces Warriors… Les playoffs 2022 prouveront peut-être que la dynastie des Warriors est toujours d’actualité.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités