Connect with us

Actualités

Kevin Love déclaré transferable, la fin d’une ère à Cleveland

cavsnation.com

Nouvelle Woj bomb ce matin, les dirigeants des Cleveland Cavaliers affirment que leur ailier fort de 31 ans champion NBA entre sur le marché des transferts. Si cette décision va fortement décevoir les fans des Cavs, elle peut amener un vent de renouveau dans une franchise sinistrée depuis l’incroyable épopée de 2016.

On le sait, la franchise de l’Ohio a entamé depuis quelques saisons maintenant une reconstruction de grande envergure. Cette phase de reconstruction, débutée suite au départ d’un certain LeBron James dans la citée de anges, pourrait arriver à son terme très prochainement. En effet, si le GM Koby Altman a fait cette annonce ce matin, c’est parcequ’il espère bien récupérer une contrepartie conséquente.

Le fait que K-Love soit sur le marché va intéresser plusieurs franchises lacunaires au poste 4. Qui ne voudrait pas d’un ailier fort 5 fois All-Star, champion NBA et faisant toujours parti des 10 meilleurs rebondeurs de la grande ligue ? Certes, le contrat du big men pourra faire pâlir plus d’un GM. Avec un contrat à 90 millions sur 3 ans, les franchises devront avoir de la place dans leur cap. En avoir, ou en faire. Mais la pression n’est pas du coté du joueur.

Du côté des Cavs, si la situation semble très compliquée un dénouement heureux reste possible. En mettant le meilleur joueur de leur roster sur le départ, les Cavs n’espèrent probablement pas le remplacer par un joueur de son calibre. L’objectif sera plutôt de récupérer de la jeunesse et des tours de draft dans le but d’enfin entrer dans l’ère post LeBron et de remettre la franchise sur de bons rails.

La situation actuelle du coté de Cleveland ne laissait pas vraiment entrevoir le soleil dans le ciel de l’Ohio. Il fallait frapper un grand coup pour redresser la franchise et c’est ce que le Management de l’équipe à fait par cette annonce. Toutefois, le timing peu paraitre étonnant, cette mise sur le marché faisant suite à une fuite dans la presse comme quoi l’équipe aurait complètement lâché son coach John Beilein.

La situation du coté de la city of champions 2016 est extrêmement ouverte. Si le vestiaire tout entier peut paraitre sur le point de faire sécession avec son coach rookie, une veritable entreprise de reconstruction est toujours à espérer. Les suites du transfert de Kevin Amour nous donnerons des éléments de réponse avant la trade deadline du 7 février 2020. Affaire à suivre donc…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités