*
Connect with us

Actualités

Kevin Durant demande aux haters de réfléchir avant de parler : « C’est facile de dire ça après deux matchs »

En perdant ses deux premiers matchs d’exhibition, Team USA a étonné le monde entier et les haters s’en sont donnés à cœur joie pour jouer au jeu bien connu du trashtalk. Une chose qui n’a pas du tout plu à Kevin Durant qui n’a pas mâché ses mots pour répondre à tous les détracteurs de la sélection américaine.

L’équipe des États-Unis a subi deux défaites inattendues contre le Nigéria et l’Australie pour commencer sa série de matchs de préparations avant de s’imposer contre l’Argentine mardi dernier. Kevin Durant a déclaré à Chris Haynes de Yahoo Sports qu’il n’était pas préoccupé par les premières difficultés subies par Team USA et s’en ai pris à tous les haters. Durant pense qu’il faut replacer les défaites dans le bon contexte. Bien que Team USA ne s’attende pas à perdre ces matchs, il y a des explications parfaitement raisonnables pour ces premières difficultés avant les Jeux olympiques.

« La merde que les gens peuvent raconter m’intéresse pas. Nous sommes une équipe qui est encore en train de se rassembler et d’essayer de trouver son identité. » A déclaré Durant. « Nous avons tellement de grands joueurs que vous pouvez jouer de tellement de façons différentes, et nous sommes parfois indécis en défense et en attaque. Pendant que nous essayons de trouver notre identité, ces équipes qui elles sont bien établies utilisent leurs jeux. Nous travaillons sur les nôtres. Les étoiles étaient en quelque sorte alignées pour que nous perdions dès le début. »

Kevin Durant est persuadé que l’équipe des États-Unis va comprendre et se trouver à temps. Il ne faut donc pas s’inquiéter pour cette sélection selon lui.

« C’est facile de dire ça après deux défaites sans aucun contexte. » A déclaré Durant. « Parcourons simplement le roster de chaque équipe et vous pourrez trouver la réponse. Si vous cherchez du talent NBA, ces équipes en ont. Comprenez où nous en sommes en tant qu’équipe et ensuite vous pourrez faire des hypothèses pour vous-même. Nous avons tous les meilleurs joueurs de la ligue, mais ces équipes nationales ont aussi des joueurs de la NBA, qui sont maintenant des options numéro 1 et qui ont l’habitude de jouer ce rôle au niveau international. Nous sommes encore en train de nous adapter en tant qu’équipe, et ce n’est pas une excuse. Il y a beaucoup de contexte que les gens doivent comprendre. Nous ne nous attendions pas à perdre un match, mais les matchs perdus, ça arrive. On va s’en sortir. »

Il y a de fortes chances que cela s’avère exact, mais l’équipe des États-Unis fait face à plus d’adversité que de simples difficultés sur le terrain et c’est bien de ça qu’il faudrait avoir peur pour la sélection américaine. Bradley Beal risque de manquer les Jeux olympiques à cause des protocoles de santé et de sécurité, et Jerami Grant vient d’entrer dans les protocoles également. Dans tous les cas, Kevin Durant devra être le leader pour mener les Américains à une quatrième médaille d’or consécutive. Il y a encore beaucoup de talent dans cette équipe, et elle sera difficile à battre si elle commence à fonctionner sérieusement.

Même pour Team USA, un mauvais départ peut arriver, est-ce pour autant qu’il faut les enterrer dès maintenant ? Nous pensons sincèrement que ce serait une erreur de le faire compte tenu du roster de fou furieux qu’ils ont. Toutefois, nous l’avons vu lors de la coupe du monde, les autres sélections se rapprochent petit à petit avec leurs talents et Team USA devra mettre un sacré coup de collier s’ils veulent rentrer au pays avec l’Or.

Oui l’effectif de Team USA et notamment son 5 majeur sont sexy, mais ce ne sont pas des joueurs qui ont l’habitude de jouer ensemble et créer des repères, ça demande du temps.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités