Connect with us

News

Jordan n’aurait jamais dû trashtalk Kobe : résultat des courses, Kobe lui plante 55 points sur la tête

Getty/Mitchell Layton/NBAE

Réputé pour son trashtalking légendaire, Michael Jordan a assassiné la concurrence à coup de fadeaways et de punchlines piquantes. En plein Farewell tour du coté de Washington, le GOAT avait décidé de s’attaquer à Kobe Bryant lors d’une rencontre anodine de saison régulière. Grave erreur de la part de MJ de titiller l’ego (surdimensionné) du Black Mamba.

Kobe Bryant et Michael Jordan ont toujours entretenu une relation spéciale. En effet, MJ a toujours été une source d’inspiration dans le jeu et dans la mentalité pour Kobe. Les similitudes entre les deux arrières sont évidentes et nombreuses. Après une deuxième retraite en 1998, Michael Jordan décida d’enfiler à nouveau ses baskets et scorer encore et encore. La saison 2002-2003 était sa dernière et tout le monde dans la ligue le savait, rendant chaque rencontre spéciale. Depuis 1998, Kobe Bryant avait bien évolué et était devenu une référence à son poste. Lors d’une rencontre au MCI Center, le #23 n’a pas hésité à rappeler à Kobe qui est et restera le meilleur. Libre de son contrat chaussures avec Adidas, le triple champion portait très souvent des Jordan en match et Mike lâcha une punchline digne de lui-même. Rookie lors de cette saison, Gilbert Arenas raconte cette anecdote au micro de son podcast No Chill :

À Washington, Jordan avait gagné. En fin de match, Jordan lui a tapé les fesses et lui a dit : ‘Tu peux mettre mes chaussures, mais elles ne t’iront jamais.’

Ouch ! Ça fait très mal pour un joueur aussi fier que Kobe. Jordan voulait lui rappeler la hiérarchie et que jamais l’arrière angelinos ne parviendra à son niveau. D’après Gilbert Arenas, Kobe n’avait plus adressé la parole à ses coéquipiers pendant 2 semaines. C’est dire à quel point son ego avait été touché. Quelques mois plus tard, la phrase de Jordan résonnait encore dans la tête du Mamba pour cette deuxième confrontation entre les Wizards et les Lakers. Ce match était aussi le dernier duel opposant Jordan à Kobe. Histoire de se venger, le jeune arrière planta 55 points (dont 42 points en première mi-temps, records de franchise à ce moment) au nez et à la barbe du GOAT. Il en avait besoin, il le fallait. Kobe a pris sa revanche de la meilleur des manières : sur le parquet. À un niveau inatteignable, Jordan et ses Wizards se sont logiquement inclinés face aux Lakers d’un Kobe en mission. Ce match fut la dernière opposition entre les deux meilleurs arrières de l’histoire et la passation de pouvoir entre Kobe et son idole de toujours.

Cette anecdote rappelle à que point Jordan était un trashtalker impitoyable sur les parquets au point même de toucher Kobe Bryant au plus profond de soi. Avec une confiance inébranlable, le black Mamba se devait de répondre et prouver à Jordan qu’il était loin d’être une pâle copie. Cette performance qui reste un moment spécial dans la carrière du #8 des Lakers et prouve toute la hargne et détermination qui animent Kobe.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News