*
Connect with us

Actualités

Jalen Green voudrait être comparé à Kobe : le petit n’a pas froid aux yeux

Source Photo : USA Today Sports

Pour s’imposer en NBA, il faut avoir confiance en soi et Jalen Green l’a bien compris. Candidat à la Draft 2021, il est attendu parmi les premiers choix de la cuvée. Green n’a pas joué en NCAA, il est passé par la G League avec Ignite, et cela a nourri son ambition et son assurance.

Jeune arrière de 19 ans, Jalen Green n’a pas un parcours traditionnel avant de rejoindre la NBA. Après le lycée, il n’est pas passé par la case université et a décidé de rejoindre Ignite, une équipe de G-League qui a fait ses débuts cette saison. Il ne s’agit pas d’une équipe comme les autres, elle regroupe des jeunes espoirs ainsi que quelques vétérans. L’Ignite a disputé sa toute première saison en 2020-2021 et s’est même qualifié en playoffs en obtenant la 8ème place, mais s’est fait éliminé par le 1er, les Raptors 905. Après cette saison, Jalen Green se présente à la Draft 2021. Estimé dans les premières positions (top 3 – top 5), son passage en G-League l’a rendu plus fort, et il ne manque pas de toupet selon Brad Roznovosky, son coach au lycée.

« Il disait toujours qu’il voulait être le numéro 1. Il voulait être comparé à Kobe. Si vous interrogez Jalen aujourd’hui, il peut vous dire que vous serez fous si vous ne le sélectionnez pas en première position. »

Le garçon a du cran, et pourtant, on considère souvent que Cade Cunningham est le prodige de la Draft 2021. Jalen Green n’en reste pas un moins un espoir bourré de talent. Arrière de 1m98 pour 82 kg, c’est un joueur très rapide et très athlétique. Dans la NBA actuelle, il est souvent comparé à Zach Lavine et à Bradley Beal, deux très gros scoreurs, très rapides, et d’excellents attaquants. Pour sa saison en G-League, Jalen Green a inscrit 18 points de moyenne à 46% au tir, dont 37% à trois points, accompagnés de 4 rebonds et 3 passes décisives. On peut voir qu’il est de plus un bon client pour la presse et un bon trashtalker. Même si le joueur se voit en Kobe, atteindre son niveau de jeu et réaliser sa carrière demande du talent et énormément d’efforts. Force est de constater que la Mamba Mentality ne s’est pas créé de toute pièce.

Se comparer à Kobe, il en faut pour le dire, encore plus pour le faire. Jalen Green n’est même pas en NBA qu’il commence déjà à faire parler de lui, pour son talent et ses déclarations. La ligue s’apprête à accueillir un nouveau personnage bien atypique et qui nous réserve plein de surprises.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités