*
Connect with us

Actualités

Il n’y a pas eu match : Giannis et les Bucks détruisent les Raptors d’une manière plus que violente et font le break 2 à 0 !

Source photo : RaptorsHQ

Après un Game 1 disputé sous une haute intensité, on en attendait beaucoup de la rencontre de cette nuit entre Raptors et Bucks. Peut-être un peu trop, car si match il y a eu il a été à sens unique… Motivés, les hommes de Mike Budenholzer ont mené de la 1ère seconde à la dernière !

Lors du premier affrontement, les Bucks avaient mis du temps à rentrer dans leur match, derrière au tableau d’affichage sur la quasi-totalité de la rencontre. Ce soir, ils n’ont clairement pas trainé, infligeant un 9-0 sur les deux premières minutes. Giannis Antetokounmpo est venu perforer la raquette sur deux possessions d’affilée avant que Nikola Mirotic ne vienne inscrire un tir à 3-points suivi d’un layup ! Dure entrée en scène pour les Raptors, qui perdent des ballons en plus de voir Marc Gasol enchainer les briques. Kawhi Leonard vient remettre en peu d’ordre en sortie de temps-mort, avec deux jumpshots inscrits après le premier tir primé de Danny Green. Le rythme de la partie s’accélère, permettant aux shooteurs d’avoir un peu plus d’espace. Moyen au dernier match, Khris Middleton rentre deux tirs contestés, idéal pour se mettre en confiance. Bundelholzer envoie son banc sur le terrain, et il va une nouvelle fois répondre présent ! Il va falloir parler à un moment donné de Malcolm Brogdon : l’arrière est d’une propreté incroyable dans son jeu… Floater en pénétration, tirs primés, grosse défense, c’est dur de se dire qu’il revient d’une longue blessure depuis peu. D’ailleurs, il permet aux Bucks de mener 21-35 à la fin du premier acte, avec un écart qui était même monté à +18 !

L’attaque de Milwaukee est hésitante à la reprise du jeu, mais les Raptors n’en profitent malheureusement pas pour recoller, Serge Ibaka se permettant même de manquer ses deux lancers-francs. Ersan Ilyasova réalise un bon passage (9 points), profitant de son avantage de taille au poste sur Norman Powell, avant de provoquer deux passages en force, dont un de Kawhi Leonard. L’ailier de Toronto a du mal à peser ce soir pour l’instant et semble payer son gros temps de jeu en moyenne sur ces playoffs. En sortie de temps-mort, Ilyasova continue sa mixtape, en venant inscrire un joli layup, avant de chiper un ballon dans la défense des Raptors pour ré-inscrire un panier dans la foulée ! Et alors que Kawhi rentre un tir extérieur pour stopper l’hémorragie, il lui répond immédiatement d’un tir primé à son tour ! Incroyable, après le show Lopez du Game 1, c’est au tour du Serbe d’être le héros surprise ce soir et donner un avantage de 21 points aux siens ! Le répit demandé par Nick Nurse n’y changera rien, son équipe rentre au vestiaire sur le score famélique de 39-64, avec un Siakam qui n’a jamais pesé et a commis 3 fautes.

Comme lors du précédent match, Milwaukee contrôle parfaitement le rebond, s’offrant de nombreuses secondes chances. Amusant quand on se souvient que la sécurisation du rebond était leur principal défaut il y a un an. D’entrée de seconde mi-temps Kyle Lowry prend sa 5ème faute de la soirée ! Le meneur est loin, très loin du niveau affiché lors du précédent match. Même fatigué, Kawhi Leonard shoote à pratiquement 75% mais l’attaque des Raptors peine à initier un comeback, Khris Middleton et Giannis se montrant encore agressifs. Profitant du passage du Grec sur le banc, la défense des Canadiens se resserre et oblige les Bucks à prendre des mauvais tirs. Ces stops défensifs leur font beaucoup de bien, surtout que Norman Powell et Fred VanVleet sont efficaces en sortie de banc, avec des layups compliqués mais qui rentrent et des tirs primés. Lentement mais sûrement, les Raptors sont venus à -13 ! Mike Bundeholzer et Giannis Antetokounmpo ont l’air agacés et l’équipe sortira de son temps-mort avec une agressivité retrouvée, notamment George Hill qui redonne 20 points d’avance à Milwaukee sur un layup en contre-attaque.

Les Raptors poussent en ce début de dernier acte, avec Kawhi Leonard qui continue d’être adroit et Norman Powell qui fait définitivement un très bon match. Mais Giannis rentre un tir primé et deux dunks, rapidement imité par Eric Bledsoe, encore une fois très maladroit en attaque. Siakam est dans le dur et commet sa sixième faute, une mauvaise nouvelle pour son équipe qui est déjà en souffrance dans la peinture. Rapidement, Nick Nurse comprend que son équipe n’a pas les ressources pour aller inquiéter ces Bucks et envoie donc son banc, d’autant que Giannis continue de salir sa fiche de stats (30 points, 17 rebonds, 5 passes, 2 contres et 1 interception). 125-103 score final logique pour des Bucks qui ont pris leur adversaire à la gorge dès le coup d’envoi.

Avec cette victoire Milwaukee fait donc le break et mène 2-0 avant d’aller à la Scotiabank Arena où ils se sont déjà imposés en saison régulière. Le Game 3 sera déjà décisif pour Toronto, qui devra trouver des solutions rapidement pour ne plus se faire balader par le banc adverse. L’énergie déployée pour se sortir des 76ers semble leur manquer aujourd’hui face à des Bucks en pleine forme, mais ne tirons pas de conclusions trop rapidement.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités