*
Connect with us

Actualités

Giannis Antetokounmpo n’a rien oublié de la défaite en finale de conférence

La nuit de mardi marquait le retour de Giannis Antetokounmpo et ses Bucks à la Scotiabank Arena après la douloureuse défaite en finale de conférence face aux Raptors d’un Kawhi Leonard en mission. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le comité d’accueil fut au rendez-vous. Demandez à Drake.

Le 26 mai 2019. Game 6 de la finale de conférence Est. Les Bucks se déplaçaient dans le Grand Nord pour s’incliner pour une quatrième fois consécutive, après être passé à une prolongation de mener 3-0. Autant dire que la pilule a encore du mal à passer à Milwaukee. En tête de prendre sa revanche, quelques semaines avant des play-offs qui s’annoncent d’ores et déjà mémorables, Giannis a assuré le rôle de leader pour s’emparer de leur 50ème victoire de la saison. Avec ses 19 points, 19 rebonds, 8 passes et 3 contres, le MVP en titre a encore une fois été précieux dans le succès des siens, malgré un back-to-back et une prolongation encore bien présent dans les organismes. Le Grec n’a pas oublié la désillusion de la saison dernière.

Tu te souviens toujours de la dernière fois où tu as joué ici, les problèmes que tu as eus. J’avais ce match à l’esprit, aucun doute là-dessus.

Pourtant lors du match, fidèle à lui-même, Drake s’est encore fait remarquer et n’a pas manqué de tout faire pour déstabiliser l’adversaire du soir. Jamais en reste en matière de provocation et de spectacle, le rappeur a effectué son arrivée avec deux ceintures WWE, en référence aux rituels d’avant-match des Bucks et à l’élimination de ces derniers play-offs.

Pendant la rencontre, Drake n’a pas hésité à trashtalker le Grec afin de déstabiliser. En vain, agacé, Giannis lui a bien fait comprendre le fond de sa pensée. « Cher Aubrey, pourrais-tu te taire ? » a-t-on pu lire sur ses lèvres.

En tout cas, rien, même pas un Drake en très grande forme, n’a pu détourner les Bucks et leur leader de leur objectif de la soirée : la victoire. Statistique révélatrice du niveau de domination et de professionnalisme des hommes de Budenholzer cette saison, les Bucks ont un bilan de 8-0 lors des seconds matchs de back-to-back. Dans les vestiaires, Antetokounmpo s’est exprimé sur l’état d’esprit de de l’équipe.

On se ramène et on essaie de faire notre boulot. Il y a une culture de la gagne. Peu importe si on est blessé, peu importe si on est fatigué, le prochain gars sur la liste est prêt à jouer. Tout le monde veut jouer, tout le monde veut gagner, et c’est pour ça qu’on gagne des matches. Parfois, en back-to-back, vous perdez car vous êtes fatigué, n’est-ce pas ? Et vous abandonnez. Pas cette équipe On n’est pas du style à se dire : « Oh, c’est un back-to-back, on va le gagner. » On joue, on fait notre boulot, et c’est de gagner des matches.

Quant aux singeries de ce très cher Drake, le Grec n’était même pas au courant de toute la mise en scène de ce dernier et s’en soucie guère.

Je ne savais pas (pour les ceintures). Je viens tout juste de l’apprendre. On vient de me le dire. Quand je suis dans le match, je suis concentré. J’essaie juste de gagner le match. Je ne fais vraiment pas attention à ce qui nous entoure et aux fans ou à ce qu’ils font. C’est bien, il s’intéresse à moi. Moi absolument pas. Je suis juste là pour gagner des matchs et aider mon équipe à gagner, c’est tout.

Cette revanche entre les Bucks et les Raptors a tenu toutes ses promesses et augure déjà de très belles choses pour les play-offs. Imaginez, une nouvelle série de play-offs entre ces deux équipes. Ça risquerait d’être explosif ! Rendez-vous en mai.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités