*
Connect with us

Actualités

Gerald Green de retour chez les Rockets : le shooteur veut regagner sa place à la maison !

Source de l'image : George Bridges/AP.

Gerald Green en est déjà à son troisième passage chez les Rockets depuis l’entame de sa carrière NBA. Le polyvalent ailier reconverti shooteur veut poursuivre ce qu’il avait débuté il y a trois ans avec Houston avant de se blesser gravement avant l’entame de la saison 2019-2020 et de quitter le Texas par la petite porte.

Natif de Houston et grand fan de la franchise des Rockets, Gerald Green va tenter de s’imposer à nouveau comme un élément utile au sein de l’effectif des Texans. Pour cause, comme l’a révélé Tim MacMahon d’ESPN ce lundi en fin d’après-midi, le joueur de 34 ans a signé un contrat non garanti d’un an au minimum vétéran avec les Rockets. Ceci implique donc que Green va participer au training camp débutant demain, ce mardi 1er décembre, et aura pour mission de convaincre le front office texan qu’il est en capacité d’apporter à nouveau à l’équipe qu’il avait tristement quitté il y a quelques mois.

Signé pour la seconde fois par les Rockets le 28 décembre 2017 (après un premier très court passage entre février et mars 2008), Green s’impose directement dans le système mis en place par Mike D’Antoni et devient rapidement l’un des lieutenants de James Harden et Chris Paul. Conservé au terme d’un exercice 2017-2018 réussi (12,1 points à 40,7% au tir dont 36,9% à trois points, 3,2 rebonds et 0,6 passe en 22 minutes de jeu en moyenne et 41 matchs joués), le sniper enchaîne sur une seconde pige de qualité. Placé en sortie de banc par MDA, Green se révèle être un élément offensif très utile malgré des statistiques légèrement en baisse. Ce dernier tournera à 9,2 points à 40% au tir dont 35,4% à trois points, 2,5 rebonds et 0,5 passe en 20 minutes de jeu lors des 73 matchs auxquels il aura participé lors de la saison 2018-2019.

Malheureusement, une fâcheuse fracture du pied gauche contractée lors d’un match de pré-saison l’empêchera de réaliser la passe de trois avec Houston. Annoncé sur la touche pour l’intégralité de la saison 2019-2020, Green sera finalement envoyé chez les Denver Nuggets au sein d’un échange réalisé début février 2020 et est très rapidement libéré par son nouvel employeur. De retour en forme ces derniers mois après une longue convalescence, l’ancien Celtic aurait pu refouler les parquets NBA lors de la bulle organisée à Orlando à partir du mois d’août 2020 mais a été retenu par des exigences familiales. Ce n’est cependant que partie remise puisqu’il se voit ici offrir une nouvelle chance de montrer que sa place est bien au sein d’un effectif de la grande ligue.

Joueur à la carrière cabossée, bien loin des parcours policés de la plupart des membres de la NBA, Gerald Green avait trouvé une seconde jeunesse en retournant à Houston à partir de la toute fin d’année 2017. Absent durant de longs mois à la suite de sa blessure au pied, l’ailier n’a rien lâché et veut désormais prouver qu’à 34 ans, il est encore en capacité de pouvoir apporter à son équipe de toujours. Même si l’effectif a bien changé ces derniers mois, Green devrait pouvoir compter sur la présence de son ami James Harden !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités