*
Connect with us

Actualités

Frayeur du côté des Sacramento Kings : Tyrese Haliburton, un autre rookie à terre

Source image : NBA/Getty Images

Nouvel homme à terre ! La jeunesse n’est pas épargnée cette année en NBA. On ne compte plus les blessures qu’ont subi les rookies cette saison. Trop de matchs ? Trop de temps de jeu ? La faute à pas de chance ? En tout cas Tyrese Haliburton vient compléter cette longue liste.

On ne compte plus le nombre de blessures cette saison. Les effectifs n’arrivent jamais à enchainer avec tout le monde présent. Et Tyrese Haliburton, plutôt épargné jusqu’ici, vient rejoindre la longue liste des absents. Pour les rookies, les blessures sont beaucoup plus présentes qu’habituellement. Quand on regarde le haut de la draft, il n’y a qu’Anthony Edwards et Patrick Williams qui passent entre les gouttes. James Wiseman est out jusqu’à la fin de la saison, Lamelo Ball s’était fait le poignet il y a un mois, et Onyeka Okongwu n’avait pas joué du début de saison. Une raison possible ? Le nombre délirant de matchs que doivent jouer les rookies. Leur fraicheur est un atout pour les équipes, qui peuvent pousser sur les jeunes, moins fatigués logiquement par le redoublement d’efforts. Mais malgré cette jeunesse, les corps lâchent parfois.

C’est le cas de Tyrese Haliburton, qui a dû rejoindre le vestiaire des Kings après un contact avec Josh Richardson, avec sa jambe réattérissant de manière… particulière. Le genou gauche tourne un peu, fin de game pour lui. Un vrai coup dur pour les Kings, le meneur-arrière réalisant une saison particulièrement enthousiasmante. 13 points, 3 rebonds et 5,3 passes. Devenu dès sa première saison l’un des membres les plus importants de la franchise, juste derrière De’Aaron Fox. Justement depuis l’absence du meneur titulaire de Sacramento, Haliburton avait pris encore plus de responsabilités, notamment dans la gestion de son équipe. On sait que le joueur est fort dans le clutch, mais l’absence du seul potentiel All-Star de l’équipe a dû le propulser dans un rôle de leader d’équipe, qu’il a plutôt bien assumé. Sa blessure intervient au pire moment. Heureusement pour lui, elle ne devrait pas être trop grave, même si Luke Walton, le coach des Kings, évite de s’avancer là-dessus.

« Nous espérons le mieux. Nous ne saurons pas avant demain. On découvrira ce qu’il y a après l’IRM. Je ne vais essayer de deviner maintenant. Nous sommes très confiants sur le fait que ce ne soit pas sérieux, mais il n’y a aucune raison pour moi de deviner maintenant. »

La blessure du potentiel rookie de l’année vient enfoncer clou dans le cercueil de la saison des Kings. Les deux gros points positifs (lui et Fox) manquent à une équipe… déprimante. On espère un retour avant la fin de la saison régulière pour lui, et on espère surtout que l’avalanche de blessures des rookies va se stopper un jour.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités