Evan Fournier se la joue Kobe Bryant : à bientôt 30 ans, Vavane sait toujours jumper pour conclure avec un sublime reverse
*
Connect with us

Actualités

Evan Fournier se la joue Kobe Bryant : à bientôt 30 ans, Vavane sait toujours jumper pour conclure avec un sublime reverse

C’est toujours quand on s’y attend pas, que les Knicks sortent la tête de l’eau. Après avoir enchainé une série de défaites, les New-Yorkais ont réussi à gagner un nouveau match et Evan Fournier a profité de ce match pour lâcher une superbe action, digne de ses plus grandes années. Les puristes apprécieront !

Il n’y a pas si longtemps, New-York était sur une catastrophique série de 7 défaites de suite. Une équipe incapable de pouvoir clôturer les fins de matchs, peu importe le niveau en face. Quand leur roadtrip commence, les nerfs lâchent, comme cette défaite à Phoenix quand Julius Randle pète un plomb. Lors du match suivant, les Knicks perdent de 15 points à la mi-temps et le miracle se produit, les Knicks se remettent à jouer au basket. Depuis ? 3 victoires en 3 matchs dont une belle contre les Mavericks. Et justement, Evan Fournier a montré qu’il peut faire partie d’un top 10 des highlights de la soirée. Au mois de février, il frôlait les 20 points de moyenne à plus de 40% à 3 points. C’est une toute autre histoire au mois de mars, même s’il vient juste de commencer. Fournier tourne « seulement » à 10 points par match, avec un catastrophique 36% au shoot et 30% à 3 points. Le français en a profité pour lâcher un move énorme, histoire de regagner confiance. Il prend la ligne de fond et à l’image des grands arrières des années 2000, il claque un move classieux, tout en changeant de main en cours de route (à 0.12 de la vidéo)

Prochain match de New-York ? Contre les Grizzlies. On ne sait pas trop quoi en penser. Après tout, la bande de Ja Morant a perdu contre les Rockets et celle de Julius Randle a gagné contre les Mavs et Clippers, deux équipes playoffables. Tout est possible sur un match, après tout, nous sommes en NBA.

Ben Simmons s’explique sur sa galère au shoot : « Je n’ai jamais eu quelqu’un pour m’apprendre à shooter »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités