Draymond Green est loin de baisser les bras et croit à un comeback : « J’ai déjà été du mauvais côté du 3-1, pourquoi ne pas écrire notre propre histoire ?! » – The Daily Dunk
Connect with us

News

Draymond Green est loin de baisser les bras et croit à un comeback : « J’ai déjà été du mauvais côté du 3-1, pourquoi ne pas écrire notre propre histoire ?! »

Source photo : Youtube

En début de série, ils auraient été peu nombreux à annoncer que les Warriors seraient menés 3-1 à l’issue des quatre premiers matchs. Pourtant aujourd’hui c’est une réalité, et il va falloir beaucoup de motivation et de courage à Golden State pour se sortir de ce cauchemar.

Le Game 5 se déroulant à la Scotiabank Arena, dire que les Warriors sont dans la merde est un doux euphémisme. D’autant que s’ils ont su afficher un visage dominateur pendant tout leur parcours à l’Ouest, ils sont clairement dominés pendant ces finales NBA par les Raptors. Certes, Kevin Durant n’est pas là et Klay Thompson est loin des 100% mais le constat blesse : hormis le 3ème quart-temps du Game 3, les Warriors ont toujours été en difficulté et le score de 3-1 est froidement logique.

Avec désormais 3 occasions de l’emporter, les Raptors ont un boulevard devant eux pour devenir champions pour la première fois de leur histoire, surtout dès le prochain match à la maison. Il ne faudrait surtout pas « blow a 3-1 lead » hein ? Surtout face à l’équipe qui se fait encore aujourd’hui railler pour avoir perdu en 2016 face aux Cavaliers après avoir mené 3-1 en finales. C’est d’ailleurs la seule fois de l’histoire qu’un tel écart a été rattrapé, du moins à ce stade de la compétition. Car n’oublions pas qu’avant de se foirer face à la bande de LeBron James, les Warriors avaient du se sortir du traquenard d’OKC, en 7 matchs après avoir été mené justement 3-1. Et ça, Draymond Green ne l’oublie pas et compte bien s’appuyer dessus pour préparer le(s) prochain(s) match(s).

 » Il est important d’avoir de la fierté, de croire en ce que nous sommes capables d’accomplir. On doit prendre les matchs un par un, mais nous devons en gagner un puis construire sur ça. J’ai déjà été du mauvais côté du 3-1 avant, pourquoi ne pas écrire notre propre histoire ? » Draymond Green via Bleacher Report 

Même son de cloche du côté de Steve Kerr, qui rappelle qu’avant de penser à un éventuel Game 7, il faudra d’abord gagner un Game 5 puis un 6. En difficulté aujourd’hui et orphelin du meilleur joueur du monde (potentiellement), ce groupe est malgré tout le plus expérimenté de la ligue et ne va donc pas s’avouer vaincu. Selon Stephen Curry, les discours de vestiaires restent encore positifs actuellement, avec une volonté de croire à l’exploit. Lundi soir, il faudra compter sur des Warriors motivés et prêts à laisser leur âme sur le terrain, même sans Kevin Durant, ce qui semble encore être la tendance.

Si on parle d’exploit à réaliser, ce n’est pas uniquement du fait de leur position d’être menés 3-1. Non, c’est aussi et surtout parce qu’en face les hommes de Nick Nurse se ramèneront eux aussi avec le couteau entre les dents, ultra motivés à l’idée d’offrir à leur franchise le premier titre de son histoire. Ils auront donc 3 chances devant eux, et seraient bien inspirés de ne pas manquer la première, histoire de ne pas redonner confiance à leur adversaire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News