Connect with us

Actualités

Dossier annulé, le numéro 3 est déjà pris : Chris Paul voudrait jouer pour le Heat

Mais sous les couleurs de quelle franchise verrons-nous jouer Chris Paul la saison prochaine ? L’avenir autour du meneur semble de plus en plus flou, pourtant, le principale intéressé a une idée bien précise d’où il veut poser ses valises. Indice : il fait chaud, on y porte des chemisettes à fleurs et le spectre d’une légende plane au dessus de la ville. Non ce n’est pas Phoenix mais c’est bien le Heat de Miami que CP3 veut rejoindre.

Divorce prononcé : Christopher Paul de son vrai nom est envoyé en exil du coté d’Oklahoma City contre Russel Westbrook pour y entamer une reconstruction et pour tenter un coup de poker du coté de Houston. On sait d’ores et déjà que l’union forcée entre Paul et sa nouvelle franchise ne devrait pas s’inscrire dans la durée. D’un coté, il y a le joueur qui a déjà manifesté sa volonté de rejoindre Miami, et de l’autre, la franchise qui souhaite aller en ce sens mais qui elle n’est pas forcément pressée de conclure l’affaire.

Dans The Rich Eisen Show, Brian Windhorst explique que la situation est compliquée et qu’il est difficile de mettre en place un échange. En effet, le Heat semble chaud pour associer Paul à Butler mais pas à n’importe quel prix. Là où ça coince, c’est que Miami souhaite récupérer les picks des premiers tours 2021 (non protégé) et 2023 (protégé) qui ont déjà été envoyé à OKC alors que de l’autre coté on pourrait accepter de céder un choix à condition d’en récupérer un autre.. On imagine aussi que les jeunes de Miami : Bam Adebayo, Justice Winslow ou encore le fraîchement drafté Tyler Herro, ont tapé dans l’œil de Sam Pesti, ce qui ne devrait pas ravir Pat Riley.

On comprend la volonté du Heat de récupérer un de ses anciens choix de draft car l’intersaison n’est pas terminée en Floride et il se murmure que Chris Paul n’est pas la seule cible de la franchise. L’autre joueur sous les radars est Bradley Beal, il lui reste 2 ans de contrat et semble enclin à un départ des Washington Wizards.

Malgré des fulgurances et après avoir fait vaciller les Warriors en playoffs, CP3 n’aura donc pas été la fusée qui propulsera James Harden et les Rockets en finale NBA. À 34 ans maintenant, le joueur va-t-il être envoyé dans une équipe compétitive et rêver à nouveau de bague ? Ou bien va-t-il subir les conséquences de son énorme contrat et rouler sa bosse n’importe où ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités