Chris Paul profite d'un repos bien mérité avant le début des finales NBA : à 36 ans, la sieste, c'est quelque chose de sacré
*
Connect with us

Actualités

Chris Paul profite d’un repos bien mérité avant le début des finales NBA : à 36 ans, la sieste, c’est quelque chose de sacré

En se débarrassant des Clippers dernièrement lors d’un match 6 sous haute tension, les Suns ont eu le temps de respirer avant de connaître leur adversaire pour ces finales NBA. Il s’agit donc des Bucks qui viendront défier Phoenix pour déterminer qui soulèvera le trophée Larry O’Brien à la fin. Ceci étant dit, pour un joueur de l’âge de Chris Paul, le fait d’avoir vite sorti les Lakers au premier tour, et d’avoir eu plus de jours de repos après l’accession aux finales NBA est une bénédiction et on le comprend parfaitement.

Chris Paul, le meneur des Phoenix Suns qui dernièrement à souffert du COVID, puis d’une blessure à la main s’est confié sur les derniers jours de repos qu’il a eu avec l’élimination des Clippers. Paul a révélé après la victoire des Suns sur les LA Clippers lors du sixième match de la finale de la Conférence Ouest, mercredi, qu’il a joué avec des ligaments partiellement déchirés à la main droite pendant la série. Interrogé samedi sur la façon dont il a pu gérer la compétition avec une main blessée, le meneur de jeu de 36 ans a été plutôt clair.

« J’ai réussi à gérer ça de la bonne façon. Mais ces jours de repos supplémentaires ont été très utiles. » A déclaré Chris Paul.

De notre côté, on est pas forcément certain que sa performance au game 6 puisse seulement être décrite comme « une situation bien gérée » et à raison. Pour rappel, il a égalé son record en carrière en playoffs avec 41 points, tout en tirant à 16 sur 24 au tir. Paul a marqué 30 de ces points en deuxième mi-temps, lorsque les Suns se sont détachés pour obtenir leur première participation aux finales en 28 ans. Après avoir souffert d’un problème nerveux à l’épaule au premier tour contre les Los Angeles Lakers et avoir contracté COVID-19 entre le deuxième tour et les finales de conférence, Paul a apprécié d’avoir un peu de temps loin du jeu pour se reposer.

« Chaque jour de repos a été très bon, et nous avons tous la possibilité de nous reposer un peu avant de reprendre le jeu. » A déclaré Paul.

Le prochain adversaire des Suns sera donc les Bucks qui ont éliminé les Hawks d’Atlanta samedi soir en s’imposant 118-107 lors du sixième match de la finale de la Conférence Est. Une chose reste certaine, cette série risque d’être très intéressante puisque les deux équipes sont très portées sur l’attaque et cela ne peut que prédire de sacrées rencontres. Espérons toutefois du côté de Milwaukee que Giannis reviendra vite pour apprécier encore plus cette confrontation.

On connaît à présent les deux équipes qui s’affronteront en finales avec ce Bucks — Suns. Toutefois, Phoenix en terminant la série avant aura eu plus de temps de repos que les Bucks, et dans le cas d’un joueur comme Chris Paul, ce n’est rien d’autre qu’une excellente nouvelle si les Suns veulent voir leur meneur performer au meilleur de sa forme. Premier début de réponse dans la nuit de mardi à mercredi.

Les stats de Chris Paul sur cette saison : 16,4 points, 8,9 passes, 4,5 rebonds, 50 % au tir et 39,5 % à 3 points

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités