*
Connect with us

Actualités

Chris Paul avoue les problèmes avec Blake Griffin, ce qui ne l’a pas empêché de le regretter : « J’ai en fait apprécié Blake probablement beaucoup plus après mon départ »

Source photo : Rockets Wire

La suspension de la saison NBA est l’occasion pour certains joueurs de lâcher quelques révélations au grand public. C’est donc cette période que Chris Paul a choisi pour parler de sa relation avec Blake Griffin, à l’époque ou les deux All-Stars évoluaient sous les mêmes couleurs du côté des Los Angeles Clippers.

Chris Paul et Blake Griffin ont évolué ensemble de 2011 à 2017, soit pendant 6 saisons NBA, ce qui représente un bout de chemin dans une carrière. Si sur le terrain, l’alchimie était au rendez-vous, il en était tout autrement une fois en dehors du parquet. CP3 et Blake ont toujours eu du mal à se piffer, ce n’est une surprise pour personne. Certes, les Clippers de Lob City avaient tendance à rouler sur la Ligue, demandez à Brandon Knight. Mais une fois, en Playoffs, le manque de cohésion au sein du vestiaire avait empêché une équipe pourtant taillée pour le titre sur le papier de passer ne serait-ce qu’une fois les demi-finales de conférences en 6 tentatives. Toutefois, le Point God a récemment affirmé que maintenant que c’était fini, il regrettait ce qu’il s’est passé avec le joueur de Detroit.

« J’y pense parfois. Et Blake Griffin et moi avions absolument nos problèmes ici et là, mais j’ai en fait apprécié Blake probablement beaucoup plus après mon départ ».

L’ère de Lob City se termine donc en 2017 après que les dirigeants de LA décident d’envoyer CP3 aux Houston Rockets. Quant à Griffin, il quitte l’équipage des voiliers en janvier 2018 pour rejoindre Motor City et les Detroit Pistons. Quand on regarde les niveau intrinsèque de ces joueurs aujourd’hui, on ne peut avoir que des regrets quand aux performances décevantes des Clippers en post-season durant toutes ces années. Le Blake Griffin version Detroit est un des meilleurs intérieurs de la Ligue, détruisant tout sur son passage sous le cercle et pouvant même se permettre de temps à autre de prendre quelques tirs à 3 points. L’alchimie qu’il a pu entretenir avec Andre Drummond peut nous laisser imaginer ce que cela aurait pu être avec Deandre Jordan. Enfin, Chris Paul dans son prime aurait clairement permis à cette équipe de chercher au moins un titre sur 6 ans. La preuve que ce qui se passe dans un vestiaire est pour beaucoup dans ce qui se passe ensuite sur le terrain.

Aujourd’hui comme depuis toujours, vestiaire et parquet sont immanquablement liés. Si une équipe ne parvient pas à entretenir un véritable esprit de corps, elle sera incapable de se mobiliser dans les moments cruciaux que la franchise devra traverser et échouera donc obligatoirement. C’est donc cet esprit qui aura manqué aux Clippers version Lob City, et Chris Paul en est bien conscient.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités