Chris Paul a un message à faire passer à ses haters : la star des Hornets n'a rien oublié depuis la signature de son contrat
*
Connect with us

Actualités

Chris Paul a un message à faire passer à ses haters : la star des Hornets n’a rien oublié depuis la signature de son contrat

Source Photo : USA Today Sports

Chris Paul a renouvelé une performance titanesque hier soir pour passer le coup de balai aux Nuggets. Il y a seulement trois ans, CP3 était l’un des joueurs les moins appréciés de la ligue aux Rockets après avoir signé un gros chèque. Houston ne voulait plus de lui non plus après une saison, et depuis, il a montré qu’il n’était pas n’importe qui. Sur la route vers les finales de conférence, le meneur avait quelques dédicaces à distribuer.

37 points, 14/19 au tir, 7 passes décisives, des stats pas dégeu pour gagner un match et une terminer une série de playoffs. C’est en tout cas ce qu’a réussi à faire Chris Paul hier à Denver, pour conclure cette demi-finale avec quatre victoires, zéro défaites et 40 passes décisives pour 5 pertes de balles sur la série pour CP3. Une saison fantastique et une campagne de playoffs encore plus impressionnante malgré une blessure au premier tour, Chris Paul serait-il donc bien un leader capable de mener une équipe loin en playoffs ? Si certains avaient des doutes, le meneur des Suns a fermé quelques clapets depuis deux ans. Ça doit suer à Houston en voyant les performances de celui qui a signé un contrat max là-bas. Chris Paul n’a pas oublié comment les Rockets l’ont mis à la porte un an après.

Moyenne de Chris Paul face aux Nuggets : 25.5 points, 63% de réussite au tir, 10.3 passes décisives, 1.25 TO.

« Il y a quelques années, ils m’ont mis dehors. Vous ne pouvez pas faire ça. Ce n’est pas à propos de moi, c’est à propos de nous. Ce qu’on fait aujourd’hui montre ce que l’on peut faire quand on vient ensemble, comme une équipe »

Des tacles appuyés, mais discrets, sans ne citer personne pour éviter le carton rouge. On se doute bien que Chris Paul n’a pas dû apprécier son départ précipité de Houston après la confiance qu’on lui avait donné en signant pour 160 millions de dollars sur 4 ans. Pourtant aujourd’hui, c’est lui qui s’en sort le mieux. Tradé contre Westrbook en 2019, Chris Paul s’apprête à jouer une finale de conférence à l’ouest, pendant que Brodie n’est resté qu’une saison aux Rockets pour des résultats décevants et une entente pas folle. Et surtout, l’équipe a implosé, James Harden est parti en début de saison, alors qu’il y a un an, Houston visait le titre en échangeant CP3. Désormais, la franchise texane a le pire bilan de la ligue et doit se reconstruire.

Chris Paul peut sourire du coin de la lèvre en voyant le destin des Rockets depuis son départ. Houston coulait progressivement, pendant que CP3 reprenait des couleurs à OKC pour ensuite venir faire du sale aux Suns. Comme quoi, on envoie pas sur les roses un des meilleurs meneurs de l’histoire impunément.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Officiel : Chris Paul atteint par le covid, laissez l'homme en paix qui mange encore année après année

  2. Pingback: Le poster de la nuit : Kai Jones rentre bien dans le moule de la caroline du nord en fusillant la raquette

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités