Connect with us

Actualités

Tracy McGrady et le dispositif incroyable de Miami, pour le recruter

Source photo : NBA

Reconnu comme l’un des très grands talents de l’histoire de la ligue, Tracy McGrady a fait les belles heures du Orlando Magic au début du siècle. Mais le destin aurait pu être bien diffèrent pour The One qui était également dans le viseur du voisin floridien. Le Miami Heat avait un plan, pourtant parfaitement huilé pour recruter T-Mac.

Au début des années 2000, Tracy McGrady n’est déjà plus un illustre inconnu. Trois saisons se sont écoulées sous la tunique des Raptors, au pays de la feuille d’érable, et le futur du bonhomme est déjà très prometteur. Désirant un nouveau challenge après une belle saison en 15 points, 6 rebonds et 2 contres par match, T-Mac attise l’œil des différentes franchises. Plus particulièrement en Floride, sa région natale, où l’intérêt du Orlando Magic et du Miami Heat se fait ressentir.

Agé de 21 ans, McGrady est devant un dilemme cornélien pour savoir dans quelle partie de l’état ensoleillé il va évoluer pour la saison 2000/01. La sollicitude portée par les Bulls pour former un trio au côté de Grant Hill et Tim Duncan, depuis plusieurs années maintenant, ne portera pas ses fruits car T-Mac veut retrouver sa chère Floride et retrouver sa famille… Et pour le faire venir, le Heat ne manque pas d’imagination !

L’histoire pour amener le jeune arrière à Miami est digne d’un blockbuster américain qui pourrait faire pâlir Spielberg et Tarantino. C’est raconté sur le podcast Bill Simmons par Brian Windhorst, journaliste ESPN :

« Ils sont passés chercher McGrady dans un jet privé pour l’emmener chez Alonzo Mourning (alors joueur du Heat). Ils boivent quelques verres et après Zo lui propose de faire un tour en bateau. Ils ont traversé Biscayne Bay à toute vitesse et Zo a amené Tracy chez Pat Riley. Ce dernier tenait dans les mains une offre de contrat. »

Forcément, les efforts des résidents de l’American Airlines Arena auront payé puisque Tracy McGrady s’engagera à l’été 2000, pour sept ans et un contrat de 92.8 millions de dollars… Au Orlando Magic !

La mise en scène hollywoodienne du Heat n’aura finalement qu’amuser l’ancienne star de la ligue. Numéro un sur le dos il réussira tout de même de belles choses chez les rivaux de Miami avec notamment une saison à 32 pions de moyenne par match.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités