*
Connect with us

Actualités

The Last Dunk, épisode 9 : Vince Carter disparaît progressivement de la rotation des Hawks…

Source de l'image : NBAE/Getty Images.

Les carrières des grands joueurs ne sont malheureusement pas interminables. Au tour de Vince Carter de tirer sa révérence au terme de cette saison NBA. L’équipe de The Daily Dunk a choisi de suivre ses derniers pas au sein de la Ligue avec une série sur l’ensemble de la saison. Place au neuvième épisode de notre série exclusive consacrée au vétéran préféré de toute la NBA !

Même si les Hawks enchaînent les performances intéressantes depuis la reprise post All-Star break, cette période de mieux mieux correspond malgré tout à une perte de temps de jeu pour Vince Carter. Notre vétéran préféré joue de moins en moins et n’arrive plus à faire fructifier les quelques minutes que lui octroie Lloyd Pierce. Depuis le All-Star Game, Carter ne passe plus que sept minutes sur les parquets pour un point et un rebond de moyenne. Lord des deux succès consécutifs à domicile face au Heat (129 à 124) et aux Mavericks (111 à 107), Carter n’a marqué aucun point et n’a joué que quelques instants avant de regagner le banc. Il aura notamment pu observer le carton offensif de Trae Young (50 points et huit passes) face à Miami, une performance haute en couleur pour le sophomore.

Par la suite, les deux défaites concédées face aux Sixers (129 à 112) et au Magic (130 à 120) ne seront pas plus avantageuses pour le joueur de 43 ans. Ce dernier ne marquera pas face aux Sixers et débloquera son compteur en inscrivant un panier face à Orlando. Lors du large succès 141 à 118 face aux Nets, Carter aura le droit de fouler le parquet durant onze minutes, s’offrant une ligne de statistiques plutôt complète avec deux points, deux rebonds, une passe et deux interceptions. L’arrière enchaînera lors du succès face aux Blazers (129 à 117) en cumulant trois points, quatre rebonds et deux interceptions en douze minutes. Une fois de mois plutôt intéressante au sein d’une équipe ayant remporté quatre de ses six dernières rencontres.

Vince Carter voit sont temps de jeu fondre depuis la mi-février. Tandis que les jeunes prennent petit à petit le pouvoir en enchaînant les performances, VC reste lui cloué sur le banc mais conserve son esprit positif de mentor et de guide de ce jeune groupe aux qualités indéniables.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités