Connect with us

News

Russell Westbrook sur la liste des transferts : les scénarios plausibles

Nombreux étaient ceux qui attendaient de pied ferme le 1er juillet et le début de la Free Agency, avec tous les énormes agents libres de disponibles (Kevin Durant, Kyrie Irving, Klay, Middleton, Leonard…). Et d’autres équipes, sans cap, avec déjà des gros joueurs  regardaient ça de loin, en signant seulement des « petits joueurs » pour venir améliorer un effectif déjà potentiellement compétitif. C’était le cas du Thunder jusque vendredi soir. Tout le monde connaît le contexte de la saison passée d’OKC, une bonne régulière jusqu’au ASG, blessure de Paul George, série de défaite, dégringolade, trashtalking mal géré face à des Blazers amoindris, une fessée logique et méritée pour les hommes de Donovan (et pourtant je suis pour le Thunder). Et un été qui pour une fois était serein côté OKC puisque seulement Felton et Noel étaient agents libres. Après l’acquisition de Mike Muscala, les rumeurs de trade ne courraient pas trop les couloirs des bureaux de Sam Presti (à part sur Adams et Schröder pour renforcer l’effectif). Mais ça c’était jusqu’à la nuit de vendredi à samedi, pendant laquelle, la NBA a subi une des deux plus grosses Woj bomb de la Free Agency (à débattre avec Kyrie et KD) : Paul George rejoint Kawhi Leonard, qui vient de signer aux Clippers contre un package monstrueux avec 7 tours de draft, Gallinari et Shai Gilgeous Alexander, remarquez c’est le prix. Et après cette bombe d’une violence extrême, de nombreuses questions se sont posées au Thunder, qui perds là l’un des 3-4 meilleurs joueurs de son histoire (au vu de sa saison passée et du faible passé de l’équipe ça semble discutable), notamment sur l’avenir de la franchise. L’équipe avait prolongé Westbrook sur 5 ans avec le plus gros contrat de l’histoire de la NBA, et c’était assuré ses services ou au moins une monnaie d’échange. Et c’est de l’aspect monnaie d’échange dont nous allons parler ici, puisque une réunion entre Russ, son agent et Sam Presti (GM du Thunder) a eu lieu, de laquelle le constat suivant est ressorti : Russell Westbrook pourrait être échangé par Sam Presti, pour tenter une reconstruction totale et ainsi fermer une page ouverte depuis 11 ans déjà. On va s’intéresser sur les différentes contreparties que pourraient recevoir le Thunder, et les différents package à fournir.

La piste Spurs

Aussi surprenante qu’elle puisse paraitre, la piste Texane est plausible avec un certain montage. Elle est certes moins évoquée que Miami ou encore Detroit qui sembleraient bien intéressés dans l’idée de faire venir le Brodie. Mais les Spurs pourraient fournir les Assets qui seraient plus qu’intéressants pour Sam Presti : 3 premiers tours disponibles pour les 3 prochaines années à venir, DeMar DeRozan un excellent joueur pour relever l’équipe dès la saison prochaine, des jeunes intéressants à potentiel (Forbes, Lonny Walker, Derrick White…). Après simulation, DeRozan, Walker, White contre Westbrook serait ok au niveau salarial, il y aurait bien évidemment une histoire de picks derrière pour rendre le trade plutôt équitable. De plus, l’intérêt pour les Spurs ? Tenter un pari fou, celui de prendre un joueur incroyable individuellement et de tout faire pour le rendre meilleur au possible dans un jeu collectif. Et ce trade pourrait sûrement être le meilleur pour la suite, dans l’évolution du joueur qu’est Russell Westbrook : passer de monstre individuel à véritable leader collectif.

Le match salarial : Houston

On ne le souhaite à aucun fan d’OKC, mais de nombreuses rumeurs s’accordent pour une sorte de swap direct entre Rockets et Thunder, au niveau de Chris Paul et Russell Westbrook pour une simple et bonne raison : les deux ont le même salaire, et le même contrat pourri puisque les deux toucheront des grosses sommes après leurs entrées dans les EHPAD de la région. Mais pour que Sam Presti accepte, il faudra y mettre un paquet de tours de draft, car on a beau dire ce que l’on veut sur Westbrook, son tir etc, il semble totalement logique qu’aujourd’hui il est meilleur que Chris Paul, sûrement moins durable mais meilleur. Pour Houston l’intérêt est double, réunir sur un terrain deux des 3 derniers MVP, deux anciens coéquipiers qui sont comme cul et chemise, que le destin a séparé (Cc Kevin Martin, Jeramy Lamb et compagnie). Et par la même occasion, éloigner Chris Paul avec qui James Harden commençait à avoir quelques différends, de ce qui ressortait. Si vous voulez toujours vous permettre de rêver, ô confrères fans en souffrance, le salaire de James Harden marcherait aussi dans un éventuel trade, mais hélas à moins de faire boire une énorme quantité de gasoline à Daryl Morey, l’offre risque de tomber à l’eau.

Les autres pistes : Miami, Orlando, Detroit

On a fait un package d’autres destinations, plus ou moins plausibles pour notre ami Russell et ce sont ces trois là qui ressortent : Miami a besoin d’une deuxième énorme star pour monter quelque chose de vraiment intéressant avec Jimmy Butler, Detroit doit passer un cap et tout faire pour essayer de se frayer une place à l’Est et Orlando est toujours depuis près de 20 à la recherche d’un énorme meneur (depuis le départ d’Anfernee Hardaway), donc on va vous proposer des petits packages, validés bien sûr par la trade machine.

Pour Orlando : (les picks de draft ne sont pas comptés et seront à rajouter en fonction des demandes des équipes)

  • Orlando : reçoit Russell Westbrook, Solomon Hill
  • Atlanta : reçoit Aaron Gordon
  • Okc : reçoit Evan Fournier, Jonathan Isaac, Mo Bamba, DeAndre Bembry

Avantage pour les équipes : Orlando récupère enfin un pur meneur et peut organiser un axe Westbrook-Vooch avec Aminu, T Ross sur les côtés, une équipe incroyablement athlétique. Okc trouve une équipe à pigeonner et récupère deux jeunes freaks absolument dingues (Bamba, Isaac) qui iront parfaitement dans la formation athlétique Thunder + un très bon arrière pour former une bonne paire avec Dennis efficace Day 1 et un bon élément de rotation en la personne de Bembry. Les Hawks se débarrassent d’un joueur qui ne pèse pas grand chose (Hill) et récupère un pur athlète pour compléter encore un peu plus la raquette avec John Collins.

Pour Miami : (les picks de draft ne sont pas comptés et seront à rajouter en fonction des demandes des équipes)

  • Miami : reçoit Russell Westbrook, Steven Adams
  • OKC reçoit : Dragic, Winslow, Olynyk, Herro, Adebayo, Derrick Jones,

Avantage pour les équipes : Miami aura son Big 3, avec une vraie super star et un pivot qui semble meilleur qu’Hassan, surtout au niveau de l’équilibre du vestiaire (il en faudra avec Jimmy et Russell dans la même équipe), et construire un Big 3 cela a un prix qui est tout bonnement énorme (surtout quand le trade s’opère seulement à deux). Pour OKC, au moins il y aura un beau vivier pour démarrer la saison, avec du monde rajouté à l’intérieur (Adebayo, Olynyk) et pareillement sur les ailes (Winslow, McGruder, Herro) tout en laissant le spot de titulaire à Jerami Grant. Néanmoins ce genre de trade semble compliqué au vu de l’intelligence des deux GMs, Pat Riley ne voudra pas mettre à la poubelle la moitié de son effectif pour deux joueurs aussi talentueux soient-ils. Et de son côté, Sam Presti lui veut aussi s’assurer de nombreux tours de draft pour le futur, or Miami n’en a plus des masses et donc cet aspect pourrait sûrement bloquer quelque peu le trade.

Pour Detroit : (les picks de draft ne sont pas comptés et seront à rajouter en fonction des demandes des équipes)

  • Detroit reçoit : Russell Westbrook, Steven Adams, Patrick Patterson
  • OKC reçoit : Drummond, Tony Snell, Kennard, Doumbouya.

Avantage pour les équipes : Detroit change totalement son effectif et tente une sorte de bon en avant, pareil à voir si tous les éléments nommés seront présents dans un futur trade, ou alors seront-ils remplacés par des tours de draft. Pour OKC, il y a la possibilité de récupérer deux jeunes à potentiel (Doumbouya et Lennard) et essayer de récupérer un joueur qui peut contribuer tout de suite (dans l’idéal Griffin, qui plus est est natif de l’Oklahoma) et repartir sur de nouvelles bases. Pareil dans l’idéal il faudrait récupérer du pick pour assurer l’avenir sportif de la franchise.

La plupart des destinations ont été exposées, il y a de nombreux points de chute pour Russell Westbrook, néanmoins, rien n’est encore acté sur le fait que le Brodie sera transféré dans la nuit ou demain matin.

Quoiqu’il advienne, il restera une légende d’OKC, pourrait-on même l’étendre à LA légende de cette franchise, il l’a vu grandir depuis sa draft en 2008 avec KD puis Harden pour arriver jusqu’en Finales NBA en 2012. Il aura réalisé l’une des saisons les plus flippantes All Time après le départ de Kevin Durant à l’été 2016 en emmenant en playoffs une équipe qui aujourd’hui jouerait dans la cour de Cleveland par exemple, et même sur les deux années qui suivirent avec 3 saisons d’affilée en Triple Double de moyenne, série en cours. Nombreux sont ceux qui le critiquent, et on peut entendre des remarques sur son shoot, son côté loup solitaire, ses œillères desquelles il n’arrive pas à se détacher et son côté croqueur qui ferait pâlir les dieux du basket que sont Kobe ou Iverson. Mais rendons nous compte d’une chose, ce joueur aura tout donné sur le terrain pour sa franchise, aura sacrifié son leadership la saison dernière pour l’explosion de Paul George et aura apporté une dose d’explosivité, de nitroglycérine, d’énergie à une équipe du Thunder qui ne serait sûrement pas du tout la même sans un tel joueur. Peu de joueurs peuvent vous faire sauter du lit à 3h15 du matin après avoir planté un tir deux mètres derrière la ligne à 3 points pour assurer la victoire de son équipe, son 42ème triple double de la saison, le tout avec 50 points pour éliminer Denver de la course aux playoffs, Russell Westbrook est l’un d’entre eux.

À l’image d’un Allen Iverson, il aura marqué son temps à sa manière que ça plaise ou non. Malheureusement cela ne devrait pas se faire à OKC

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Un voyage à gagner à Brooklyn e participant à la bonne cause




SOIRÉE NBA @ TOULOUSE LE 22 OCTOBRE




More in News