Connect with us

Actualités

Quand Zaïre Wade n’a pas le niveau : le joueur change d’équipe pour la 4ème fois

Source photo : Instagram

La belle histoire pour Dwayne Wade, LeBron James et leurs garçons aura finalement été aussi rapide qu’un sprint de « Flash ». Les fistons des deux anciens coéquipiers du Heat, Bronny James et Zaïre Wade n’évolueront plus ensemble au lycée Sierra Canyon. C’est le gosse du franchise player historique de Miami qui a décidé de quitter Los Angeles. Mais ce n’est pas pour aller en NCAA…

La carrière de Dwayne Wade n’est un mystère pour personne, et le triple champion NBA avec le Heat compte bien transmettre le flambeau à son garçon de 17 ans, Zaire Wade. L’héritier de « Flash » fait parler de lui durant cette période de confinement car il a officiellement rejoint le quatrième lycée de sa jeune carrière d’apprenti basketteur. Après avoir mis un pied à Chicago (Mount Carmel), à Miami  (American Heritage) et Los Angeles, donc (Sierra Canyon), le jeune joueur de 17 ans découvrira prochainement le New Hampshire, dans la Brewster Academy.

Du côté de L.A c’est son association avec Bronny. qui alléchait les médias et les aînés des deux garçons. Finalement, si le fils du « King » a trouvé sa place chez les Blazers, Zaïre Wade s’est longuement blessé et n’a jamais su s’imposer dans le lycée de la cité des anges où il faisait plus office de donneur de gourdes que de titulaire. Sur soutien de son père, il a donc décidé de rejoindre une nouvelle équipe en gardant patience et en attendant le meilleur moment pour passer en NCAA ou en NBA :

« ‘Papa’ m’a dit que le fait de recevoir beaucoup d’offres ne compte pas. On ne devient pas une superstar en sortant du lycée. Ça prend du temps. C’est un marathon, pas un sprint. »

Paroles recueillies chez 247Sport qui démontrent un jeune ambitieux qui va devoir travailler dur pour avoir un niveau NBA et briller comme son paternel.

Si, pour le moment, la carrière du jeune Zaïre ne semble pas se rapprocher de celle de son père, il faudra attendre et d’abord trouver une place dans un lycée américain, sans quoi passer pro ressemblerait plus à un rêve qu’une réalité. Etre le fils d’une légende de la Grande Ligue est un cadeau empoisonné quand on veut rejoindre cette dernière… Et Zaïre doit pourvoir performer de lui-même.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités