Lou Williams se voit déjà en haut de la liste du trophée de 6ème homme avec Montrezl Harell
*
Connect with us

Actualités

Lou Williams se voit déjà en haut de la liste du trophée de 6ème homme avec Montrezl Harell

theathletic.com
Les Clippers réussissent une saison de haute volée. Actuellement 5ème à l’Ouest, les hommes de Doc Rivers carburent et c’est en grande partie due aux performances de leur DEUX 6ème homme : Lou Williams et Montrez Harrell.

Qui aurait pu croire, un seul instant, que les Los Angeles Clippers occuperait la 5ème place à l’Ouest ? Devant les Lakers de LeBron James ? Pas grand monde, voire personne. Et pourtant, les hommes de Doc Rivers sont bel et bien dans la course au podium à l’Ouest !

Même avec le départ de Tobias Harris aux Sixers, cela n’a pas stoppé leur élan et ont continué à performer soir après soir. Un plan de jeu rondement mené, un partage des rôles cohérent et une énergie folle en sortie de banc. C’est sans contestation, cette dernière qualité qui caractérise le mieux la saison des Clippers.  Et cette énergie débordante se nomme Lou Williams et Montrez Harrell. D’ailleurs, le premier nommé a une petite idée sur l’ordre du trophée de 6ème homme de l’année :

« Moi et Trez (Harell) on est premier et deuxième. Ce n’est pas de l’arrogance, ce sont des faits. On a travaillé constamment et régulièrement. Plus de 70 matchs à ce jour où nous sommes sortis du banc et à chaque fois on a aidé notre équipe. »

Au vu des résultats de son équipe, difficile de le contredire. Et encore plus lorsque l’on s’attarde sur leurs stats. Lou Williams claque 20.3 points par match avec 5.3 passes décisives quand Harell réussit la meilleur saison de sa jeune carrière avec 16.5 points et 6.6 rebonds et un joli 61.5% de réussite aux tirs. Avec 53.1 points, les Clippers ont  le meilleur banc de la ligue, et les deux joueurs ont créé une réelle connexion :

« C’est juste une question d’alchimie, se connaître les uns, les autres. Nous avons dû créer ce type de lien pour savoir comment se déplacer sur le terrain et se placer dans les meilleures positions possibles. Il suffit d’avoir cette alchimie. Et pou avoir été autour de lui cet été, j’ai pu être capable de le comprendre et où il voulait avoir ses écrans, savoir où sont ses spots et ainsi faire du mieux possible pour lui rendre la tâche facile. »

Avec ses deux energizers, L.A est en position pour embêter quiconque se dressera sur leur chemin en playoffs. Peu importe le classement pour le trophée du meilleur sixième homme, il ira très certainement dans les main d’un joueur des Clippers.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités