Deandre Ayton est de plus en plus confiant en son tir à trois points : les Suns lui donnent le feu vert !
*
Connect with us

Actualités

Deandre Ayton est de plus en plus confiant en son tir à trois points : les Suns lui donnent le feu vert !

Source de l'image : Rocky Widner/NBAE via Getty Images.

Depuis la reprise au sein de la bulle d’Orlando, on peut voir Deandre Ayton tirer, avec parcimonie, à trois points. Avec l’ajout de cette nouvelle arme à son jeu, le pivot des Suns va pouvoir augmenter son impact offensif et par conséquence, modifier le jeu de son équipe.

Annoncé comme très en forme et changé physiquement à la reprise par ses coéquipiers, dont Mikal Bridges, choqué par sa transformation, Deandre Ayton est en train de prouver qu’il a beaucoup travaillé au cours des derniers mois. Suspendu pour 25 rencontres à l’entame de sa saison sophomore pour cause d’un contrôle positif à un diurétique, le pivot de 22 ans a désormais à cœur de rattraper le temps perdu et d’accompagner au mieux son talentueux coéquipier Devin Booker.

Pour se faire, l’intérieur des Phoenix Suns, initialement réputé pour ses capacités athlétiques, sa finition au cercle et ses qualités de rebondeur au moment de sa draft, est en train d’ajouter de nouvelles options à son jeu. En effet, au cours des deux premières rencontres de préparation disputées par les Suns, le Bahaméen a pour la première fois réussi à marquer à trois points. Cette récente réussite va potentiellement révolutionner le jeu des Suns, s’appuyant déjà grandement sur la capacité des intérieurs Aron Baynes et Frank Kaminsky à écarter le jeu.

Auteur de treize points à 6/7 au tir et huit rebonds face lors du succès face au Utah Jazz (101 à 88) puis de onze points et sept rebonds face aux Boston Celtics (défaite 117 à 103) la nuit dernière, Ayton a pour l’instant converti ses deux tentatives longue distance. Cette nouveauté (ce sont ses deux premiers tirs à trois points réussis en carrière après sept échecs depuis son arrivée en NBA en 2018) a d’ailleurs surpris ses adversaires, l’ayant laissé bien seul au moment de prendre sa chance derrière l’arc. Désormais confiant en ses capacités et soutenu par son coach Monty Williams et ses coéquipiers, Ayton n’hésite plus à prendre sa chance à longue distance :

« Deandre Ayton dit que le système est fait pour qu’il puisse prendre ce tir à trois points, qu’il a le feu vert et qu’il est à l’aise pour le faire. »

Déjà plutôt intéressant lors de sa saison rookie (16,3 points et 10,3 rebonds de moyenne), Ayton a passé un cap au moment de son retour de suspension début janvier. Lors des 30 rencontres auxquelles il a pris part, l’ancien de l’université des Wildcats de l’Arizona a cette fois-ci cumulé 19 points à 54,8% au tir, 12 rebonds, 1,9 passe et 1,7 contre de moyenne. Avec l’ajout, même limité, d’un tir à trois points au sein de sa panoplie offensive, Ayton va sans doute pouvoir augmenter son impact de ce côté du parquet. Il facilitera également le jeu pour ses partenaires, pouvant plus facilement pénétrer au sein de la raquette si le pivot adverse est amené loin du cercle.

Pivot au profil plutôt à l’ancienne, Ayton a rapidement compris la nécessité et l’importance de compléter le jeu pour peser au sein de la NBA actuelle. Désormais, le pivot va pouvoir peaufiner son tir et le rendre de plus en plus fiable au cours du temps.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités