*
Connect with us

Actualités

Chris Paul calme les critiques sur le rythme de la saison : désolé Lebron, mais il fallait venir discuter en début de saison

Source Photo : SkySports

Qualifié pour les Finales NBA, Chris Paul n’oublie pas son rôle de président du syndicat des joueurs. Dans cette saison si particulière, les remarques sur le rythme associées aux blessures à répétition posent des questions sur le calendrier proposé par la NBA. CP3 clarifie la situation et le rôle que tous les joueurs peuvent avoir dans les décisions.

La NBA n’a jamais connu une situation aussi complexe pour son organisation. Entre le COVID et le planning resserré, plaire à tout le monde était difficile. La preuve, LeBron James ne s’est pas caché pour se plaindre de la charge trop élevée donnée à des sportifs professionnels dans ce contexte, et avec l’ambition d’atteindre les playoffs en forme. Certains ont rejoint la position du King, d’autres au contraire pas du tout, mais Chris Paul n’a pas cherché à donner son opinion. Le président de l’Union a été clair : si vous voulez des changements, il faut venir aux réunions.

« Dans notre ligue, tout est toujours une conversation. Il y a une tonne de gars dans le comité exécutif qui travaillent dur sur les choses en ce moment même, jour après jour. J’aimerais que vous sachiez tout ce qui se passe. Donc, les décisions qui sont prises pour ce qui est de jouer ou de ne pas jouer, les joueurs sont toujours impliqués. Les blessures sont toujours malheureuses. On déteste les subir. Mais tout comme quand nous sommes allés dans la bulle, tout a été discuté en fonction des joueurs et de leurs corps. Tout ce qui est bon pour tel ou tel gars ne l’est peut-être pas pour tel ou tel autre, mais on discute toujours de tout, et on continuera comme ça. Donc, si les gens n’aiment pas ça, alors vous savez que tout le monde a la même chance de participer à toutes ces conversations. »

Chris Paul confirme la décision qui a été prise en début de saison et pourtant, il n’a pas été le plus gâté. Blessé à l’épaule au premier tour de playoffs, puis placé à l’isolement pour les premiers matchs de la finale de conférence après avoir contracté le COVID, CP3 a galéré. Ce que veut Chris Paul, c’est redonner de l’importance au syndicat des joueurs. Aujourd’hui, les joueurs NBA ont une influence colossale sur les réseaux sociaux. Chacune de leur prise de parole amène à une discussion plus ou moins considérée. Peut-être que s’ils discutaient ensemble à la NBPA, ces problèmes s’arrangeraient en interne, sans avoir besoin du soutien de l’opinion publique.

Sans pousser un véritable coup de gueule, Chris Paul a voulu faire passer un message aux superstars qui profitent des réseaux pour donner leurs opinions sur des sujets qui concernent la NBA alors qu’il y a une organisation créée pour ça. Bref, Lebron, viens aux réunions de l’association des joueurs avec ton pote Chris si tu veux faire bouger les choses.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités