*
Connect with us

Actualités

Boogie vers Big Apple si le plan Kevin Durant ne marche pas ? Et les Knicks redeviennent les Knicks…

Source photo : Sportsnet

Ce qui est bien avec les Knicks, c’est que rien n’est jamais simple !

A la fin de la dernière saison, après un exercice bien tanké, les choses étaient très claires pour tout le monde : Prendre le first pick et drafter le monstre Williamson, l’associer à Kevin Durant en lui offrant un contrat max et pourquoi pas, enrôler tout ça avec un Kyrie Irving. Un roster à faire baver n’importe quel fan de basket et pas seulement ceux des Knicks ! Ce rêve est désormais bien loin, Williamson aux Pélicans, Durant à l’hôpital et Irving qui va surement s’arrêter à trois stations de métro du Garden. Mais rassurez-vous, la troupe de Steven Mills a eu une idée lumineuse, allez chercher l’homme qui changera tout, l’inénarrable DeMarcus Cousins !

Cousins et le Madison Square Garden, ça a tout d’un mariage idéal !! Il a un coté bestial, combatif voir parfois lunatique qui a tout pour faire lever les supporteurs trop longtemps sevrés de gros caractère ! Malgré un échec du projet Warriors, Boogie a encore de très bons restes. Avec une moyenne à plus de 15 points et 8 rebonds, il peut encore apporter à beaucoup d’équipes. Une association avec Barrett et Knocks peut s’avérer très productive si Fizdale arrive à le garder en ligne, rajouter un Dennis Smith Junior à la mène et on a une équipe qui commence à avoir une certaine allure.

Néanmoins, il a plusieurs problèmes à régler. Le principal problème se nomme Mitchell Robinson. Drafté l’an dernier en 36eme positon par  les Knicks, le pivot rookie s’avère être une excellente surprise. Il semblait être partie intégrante du projet de reconstruction. Si Cousins arrive dans le roster new-yorkais, cette perspective ne tient plus. Ensuite, il y a le problème du salaire du jeune homme. DMC est désormais free-agent et il apparaît peu probable qu’il consente à venir pour le minimum vétéran, son arrivée aura forcement un impact non-négligeable sur le salary-cap. Dernier point bloquant, et non des moindres, Cousins est un joueur instable. Sacramento, New-Orléans, Golden State Warriors, 3 clubs en 9 saisons, difficile de construire autour d’un joueur aussi peu fiable.

Les Knicks ont, depuis l’arrivée de Steven Mills, des envies de construction réfléchie et de stabilité, l’arrivée probable semble être à contre-courant de cette logique.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités