Connect with us

Actualités

L’histoire fun du jour : Shaquille O’Neal raconte quand il a suspendu son fils et Bol Bol, à cause de Soulja Boy

Source photo : Basketusa

Depuis le début des matchs de préparation dans la bulle, les Nuggets utilisent leur rookie, Bol Bol. Mais cette fois, ce ne sont pas ses performances qui l’ont mis en avant. C’est son ancien coach, Shaquille O’neal.

Shaquille O’neal est le roi des anecdotes. Sur les anciens joueurs, mais aussi sur les jeunes joueurs, son fils jouant lui aussi au basket et ayant côtoyé certains des rookies. Cette fois, c’est Bol Bol qui est concerné. En effet, Shareef et Bol ont joué pour la même équipe en AAU, la California Supreme. Shaq était à l’époque leur coach et a déclaré que quand Bol Bol était sur le terrain, ils n’avaient jamais perdu. Très bon duo pendant leurs années de lycée, Bol Bol aurait eu envie de faire venir jouer Shareef, alors joueur de UCLA, dans l’Oregon. Les deux joueurs ne se sont finalement jamais retrouvés, suite à l’opération du cœur du jeune O’neal, puis la draft de Bol et finalement, le départ de Shareef pour LSU, l’université où a joué son père :

« J’ai eu l’opportunité de coacher Bol Bol, avec mon fils. Lui et mon fils sont très similaires, très talentueux. Ils sont sortis un soir avec Soulja Boy, la veille d’un match, donc j’ai dû les suspendre. Je les ai emmenés à l’intérieur et je leur ai dit : si vous ne vous empêchez pas de faire certaines choses pour le jeu, vous n’êtes pas dans l’équipe. »

Le Shaq ne s’est bien sûr pas arrêté là et a laissé entendre que Bol pourrait avoir un bel avenir dans la ligue. Ce n’est pas la première fois que le big man parle de son penchant pour Bol Bol. En décembre, il avait déclaré qu’il préférerait construire une équipe autour de Bol qu’autour de Zion Williamson. « Il mesure 2M18, il peut shooter, dribbler, il peut passer. Mais personne ne le sait vraiment parce qu’il était tout le temps blessé ». Le rookie a d’ailleurs réalisé des performances remarquables dans la bulle. Avec notamment un match à 16 points, 10 rebonds et 6 contres face à Washington :

« Bol Bol faisait des trucs que je n’avais jamais vu avant. Je me disais, ce gamin a quelque chose. Et je suis ravi qu’il soit avec un gars comme Mike Malone parce que Mike parle notre langue. Mike va l’amener petit à petit et lui laisser faire ce qu’il veut. »

On ne sait pas encore si Bol aura du temps de jeu à la reprise de la saison, tout ce qu’on sait, c’est que beaucoup croient en lui… et que les fans l’adorent déjà.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités