*
Connect with us

Actualités

Comment Nike a perdu Stephen Curry pendant un entretien pitoyable

Source photo : ESPN.com

Curry Brand prend place à partir du 11 décembre mais tout ça aurait pu ne pas exister, si Stephen Curry avait été accueilli par Nike comme il se doit en 2013. Retour sur l’épisode très connu qui poussera Steph à s’envoler pour Under Armour.

Et si Under Armour avait sauvé la carrière de Stephen Curry ? On exagère à la manière dont les fans et les médias exagéraient à l’époque concernant sa santé. Curry a bien eu des problèmes aux chevilles mais cela n’a duré qu’un temps. Après une saison rookie à 80 matchs et une saison sophomore à 74 rencontres, c’est la catastrophe lors de son 3ème exercice. Il ne jouera qu’une vingtaine de matchs (saison 2011-2012, celle du 2ème lockout). Entre travail approfondi avec Under Armour avec un modèle fait pour ses chevilles et travail mental et physique, la légende Stephen Curry prend véritable naissance – lors de sa dernière année de contrat – et au bon moment.

Durant l’année 2013, Nike a un entretien avec Stephen Curry et ne va pas respecter le joueur. Résultat des courses, la marque à la virgule va perdre des milliards de dollars en laissant filer un joueur pareil. Quand on voit Kyrie ou PG13 bien plus « vendeurs » en 2020 que Curry en terme de chaussures, il n’y a aucun doute que Steph aurait été une mine d’or pour Nike. Quand il était à l’université ou encore au lycée, Stephen Curry a toujours porté des Nike et la suite logique était donc d’en porter chez les pros, ce qu’il a fait pendant 3 ans, jusqu’à ce fameux entretien.
La réunion commence très mal, un officiel de Nike appelle Stephen « STEPHON ». Non désolé, Stephon Marbury n’est pas dans la pièce. Son père Dell Curry, présent dans la pièce, n’est pas étonné mais attendait des excuses ou des corrections qui n’arriveront jamais. Le mari d’Ayesha Curry prend ça comme un coup du destin :

« Tout arrive pour une raison « [révélant par la même occasion qu’il avait ri durant cette réunion et qu’il avait pris la chose à la rigolade]. Steph Curry

A partir de ce moment, tout a déraillé pour Nike. Durant la présentation powerpoint pour « draguer » Stephen Curry, la marque à la virgule a laissé les termes Kevin Durant un peu partout. Tout était donc clair pour Stephen Curry, l’équipementier se foutait ouvertement de sa gueule, en faisant un copier coller de ce qu’ils ont fait avec Kevin Durant. Qui puis est, le joueur n’était pas aussi hype que Kyrie Irving ou Anthony Davis, eux aussi présents chez Nike, qui avaient droit à des camps d’été, pas Curry. L’histoire d’amour s’arrête ainsi et on peut trouver ça dommage, surtout quand on sait que le parrain de Steph travaillait pour Nike…

Voilà comment la virgule a déconné et perdu beaucoup d’argent. Paul George réussira à faire son truc derrière Lebron, Kyrie et KD mais avec Stephen Curry, le succès aurait pu être 10x plus monstrueux. Personne ne savait encore que le Curry de 2013, allait devenir un MVP en puissance…

La prépa de Lebron James en NBA : régime intense, routine, sommeil et surtout rigueur

5 Comments

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités