*
Connect with us

Histoires

Combien est payé un arbitre en NBA ?

« Il arbitre comme un aveugle » ? « Ma grand mère ferait mieux » ! Toutes ces punchlines vous ont traversé un jour ou l’autre l’esprit devant un match de votre équipe préférée. Pire encore, vous l’avez peut être tweeté durant un game en live. Être arbitre n’est pas donné à tout le monde et pour étoffer un peu plus la culture de chacun, retour sur les salaires des arbitres NBA. A l’image des joueurs, il y a ce qu’on peut dire plusieurs des niveaux. Les stars, les remplaçants ou encore les rôle-players.

C’est un peu comme le contrôleur des transports en commun. Pourquoi diable faire un tel métier hormis pour se faire insulter et se prendre pour un cow-boy ? 1% des fans doivent les soutenir en disant qu’ils font bien leur boulot, pour le reste, 99% les qualifient de noms d’oiseaux. Il faut dire qu’être bien installé dans son canapé avec des chips et tous les ralentis possibles, c’est facile de critiquer. Les arbitres doivent gérer l’intensité des 20 000 fans, la bave de Gregg Popovich et la passion des nombreux joueurs et notamment les stars. Que dire des matchs de playoffs et des finales ? La pression est d’autant plus forte. On le sous-estime beaucoup mais la condition physique a son mot à dire. En plus d’avoir une bonne lucidité, les arbitres doivent faire des aller-retours, pendant 48 minutes et sans boire d’eau pendant de longues minutes. Avant d’évoquer le salaire moyen, il faut comprendre que tous les arbitres ne sont pas les mêmes : arbitre rookie, arbitre WNBA, arbitre sénior.

Un arbitre rookie gagne 600 dollars par match et peut chiffrer jusqu’à 250 000 l’année s’il est à plein temps mais c’est assez rare. En WNBA, c’est 425 dollars par match (180 000 l’année à temps plein). Enfin, le dernier « type » d’arbitre possible, le sénior. Il peut le devenir à partir de la 3ème année. Ce fameux sénior gagne 3 500 dollars par match, pouvant aller jusqu’à 500 000 à l’année. Pour faire les playoffs et les finales, il faut faire partie de l’élite. A chaque match de post-season, il peut gagner de 800 à 5000 dollars. Parmi les plus connus de l’histoire, on retrouve Dick Bavetta, Joey Crawford ou encore Steve Javie. Scott Foster, Marc Davis ou Tony Brothers pour ces dernières années. A noter que des femmes ont aussi fait leur entrée avec Ashley Moyer-Gleich, Natalie Sago, Violet Palmer, Dee Kantner et la meilleure amie de Chris Paul, Lauren Holtkamp.

Ils peuvent rendre fou les fans, être parfois injustes mais n’en oublie pas pour autant qu’il est dur d’arbitrer un championnat tel que la NBA. On peut dire qu’ils sont bien rémunérés mais vu ce qu’ils prennent dans les dents chaque jour, c’est plutôt bien mérité.

Quand Zach LaVine battait des collègiens pour de l’argent, alors qu’il était à l’école primaire

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Histoires