*
Connect with us

Analyses

Adopter le rythme de sommeil d’un vrai fan NBA : comment allier études, travail et NBA ?

Ces conseils se basent sur des expériences personnelles. Il est évident que chaque personne a des besoins en sommeil différents et que l’on ne peut se baser sur les besoins de quelques personnes pour définir la norme pour tous. Alors que certains ne dorment pas de la nuit et n’en ressentent pas le besoin d’autres se doivent de dormir à un moment à un autre pour rattraper le déficit de sommeil. Petite exploration des différentes méthodes possibles pour suivre les matchs.

Pour vous la NBA se vit au réveil, vous la voyez à travers les articles sur les réseaux sociaux, les highlights et les statistiques. Excepté les matchs du dimanche soir diffusés plus tôt, vous ne voyez jamais un match en entier. Vous aimeriez pourtant. Mais vous ne comprenez pas comment les autres font. Comment ils arrivent, chaque nuit, inlassablement, à regarder des matchs et ne pas tomber de sommeil, épuisé par un rythme décalé. Et bien parce qu’ils ont un rythme particulier justement qui leur permet de tenir dans la nuit et profiter du plus beau spectacle au monde, la NBA. Bon le café joue aussi un rôle plutôt important pour la grande majorité d’entre eux.

1ère option : la méthode combattant

Cette option est probablement la plus pratique mais celle qui est réalisable par le moins de monde. Pour y parvenir, il faut avoir besoin de très très peu de sommeil. Ainsi, ces personnes n’éprouvent jamais ou presque le besoin de prendre une pause pour dormir. Cela leur permet alors de regarder tous les matchs sans se poser de questions et de dormir quand ils ont vu ce qui les intéressait. Ils sont alors sur un rythme de 2 à 3 h de sommeil par nuit et vivent une double vie. L’avantage de cette méthode, c’est que cela permet d’avoir une vie « normale » avec une activité tout au long de la journée. Néanmoins, comme dit précédemment, cette méthode n’est réalisable que par très peu de personnes donc ne vous forcez pas à rester éveillés, ce qui pourrait nuire à votre santé.

Résultat de recherche d'images pour "regarder télé nuit"

2ème option : la méthode des siestes

Cette méthode est assez populaire, surtout pour les étudiants en études supérieures qui ont des trous dans leurs journées. Il suffit tout simplement de récupérer les heures de sommeil perdues en les comblant avec des siestes dès que l’occasion se présente. Pause déjeuner, fin de journée un peu plus tôt… tout instant libre est prétexte à faire une sieste. Au lieu de regarder une vidéo Youtube ou une série moyenne, vous pouvez rattraper votre nuit avec ces temps de repos. Attention tout de même à ne pas cumuler les siestes trop longues, qui vont décaler l’horloge interne de votre organisme et vous créer des insomnies. Les médecins recommandent des siestes d’une durée de 20 minutes qui permettent de relancer le corps en lui redonnant un coup de boost. Aussi, lorsque vous ne tenez plus, une sieste d’environ 1h30 est recommandée,k permettant de rattraper un cycle de sommeil perdu. Mais ne vous forcez en rien, si vous avez besoin de faire une sieste plus longue, voire une nuit très longue -il m’est déjà arrivé de dormir de 18heures à 8h du matin- rien ne vous en empêche et votre corps vous en remerciera. Rater un match n’est pas un drame en soi et il vaut mieux cela que de ruiner sa santé.

Résultat de recherche d'images pour "sieste"

3ème option : la méthode des nuits segmentées

Probablement la méthode la plus populaire, aussi bien chez les jeunes que les plus vieux. Elle permet d’être actif pendant toute la journée ou presque -entendez par là que vous ne dormirez pas pendant la journée. Pour ce faire, c’est très simple. Il suffit de choisir quel(s) matchs(s) on souhaite visionner, de programmer un réveil et de partir se coucher à 21h30 ou 22h. Imaginons qu’on souhaite regarder un match à 2h du matin. On dort alors au moins 4h jusqu’au match puis, lorsqu’il est fini, on peut finir sa nuit. On retombe alors dans les bras de Morphée pour -cela dépend des horaires de chacun- mais au minimum 2h. Ainsi, on a alors dormi au moins 6h, ce qui est alors plus que 25% des français. Cas encore plus avantageux, vous choisissez de visionner un match à 4h30. Vous dormez alors 7h puis regardez votre match. Et à la fin de celui-ci, la journée peut commencer et alors que vos collègues sont encore dans le gaz, vous êtes quand à vous déjà en pleine forme, réveillés depuis plus de 3h.

Résultat de recherche d'images pour "réveil pendant la nuit"

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que chacun est différent et ne peut pas se calquer sur les autres pour son sommeil. Il faut adopter une méthode de sommeil qui marchera pour vous et vous maintiendra le plus en forme. Aucune méthode n’est miraculeuse, alors tentez les toutes et voyez laquelle fonctionne le mieux. Le principal étant tout de même que vous restiez en bonne santé. Car si rater un match NBA n’est pas grave, ruiner sa santé pour en voir un l’est.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Analyses